Un vaccin contre le Covid-19 pourrait être disponible pour le grand public en Chine dès novembre, a affirmé une haute responsable, au moment où la course continue entre les laboratoires du monde entier.

« Les progrès actuels sont très satisfaisants », a expliqué l’épidémiologiste Wu Guizhen, une responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies, un organisme du ministère chinois de la Santé.

Dans cette interview diffusée sur CCTV, Wu Guizhen a affirme qu’un potentiel vaccin pourrait être disponible « vers novembre ou décembre ». Plusieurs vaccins sont en cours d’élaboration en Chine, mais la chercheuse n’a pas donné de détails sur leurs évolutions.

Aucun candidat vaccin dans le monde n’a pour l’heure achevé la phase d’essais sur l’homme. Un candidat vaccin chinois, conçu par le laboratoire CanSino Bio en collaboration avec des scientifiques de l’armée, fait partie des projets les plus avancés.

D’autres fabricants chinois sont également en train de travailler sur un vaccin, à l’image des entreprises Sinovac et Sinopharm. Les deux compagnies ont présenté au public à Beijing pour la première fois leurs doses anti-Covid-19.

Les deux groupes pharmaceutiques espèrent obtenir le feu vert des autorités pour une mise sur le marché avant fin 2020.

La Chine est très critiqué par plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, qui lui dénoncent une réaction trop tardive après la découverte du nouveau coronavirus dans la ville chinoise de Wuhan (centre) en décembre 2019.

L’élaboration dans le pays d’un ou plusieurs vaccins contre le Covid-19 permettrait à la Chine de contrer cette mauvaise image. Neuf candidats vaccins sont actuellement en « phase 3 » dans le monde. Il s’agit de la dernière étape des essais sur l’homme avant une possible commercialisation.

Lire aussi : Essais cliniques de phase 3 de vaccins contre le Covid-19

L’un des vaccins les plus prometteurs à l’échelle mondiale est porté par le géant pharmaceutique AstraZeneca et la prestigieuse université britannique d’Oxford.