Le 30 décembre, Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a exprimé la ferme opposition de la Chine aux ventes d’armes prévues par les Etats-Unis à la région chinoise de Taiwan.

En effet, le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a indiqué le 28 décembre avoir autorisé une nouvelle vente d’armes à Taiwan pour un montant de 180 millions de dollars américains. Cette annonce a été saluée le lendemain à Taipei par la Présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères.

Répondant à une demande du Bureau de représentation économique et culturelle de Taipei aux Etats-Unis, cette autorisation porte sur des systèmes de pose de mines antichar Volcano et l’équipement lié.

Cette dernière a réagit lors d’un point presse à la récente décision des Etats-Unis sur les ventes d’armes à Taiwan. « Les ventes d’armes prévues par les Etats-Unis violent le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, notamment le communiqué du 17 août », a indiqué Zhu Fenglian.

Ce faisant, les Etats-Unis agissent de connivence avec les forces de l’« indépendance de Taiwan », les soutiennent, et compromettent la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan, a souligné la porte-parole.

« Nous exhortons les Etats-Unis à respecter le principe d’une seule Chine et les trois communiqués sino-américains, à tenir leur engagement à ne pas soutenir l »indépendance de Taiwan’ et à cesser les ventes d’armes à Taiwan et les contacts militaires avec Taiwan », a indiqué Zhu Fenglian, ajoutant que les Etats-Unis devaient traiter prudemment la question de Taiwan.

Cette dernière a également averti les autorités du Parti démocrate progressiste de Taiwan que toute tentative de résister à la réunification par le renforcement militaire ou la collusion avec des forces extérieures pour rechercher l’indépendance de Taiwan est vouée à l’échec.

Le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin , a indiqué que la Chine a exhorté les Etats-Unis à mettre fin aux ventes d’armes à Taiwan et à cesser les contacts militaires avec la région chinoise, ainsi qu’à cesser de créer de nouveaux facteurs susceptibles d’entraîner des tensions à travers le détroit de Taiwan.

« La Chine agira fermement pour défendre sa propre souveraineté et ses intérêts de sécurité« , a déclaré Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point de presse régulier, en réponse à une question sur la récente approbation par le département d’Etat américain des ventes d’armes à Taiwan.

Il a souligné que la Chine s’est toujours fermement opposée aux ventes d’armes des Etats-Unis à la région chinoise de Taiwan.

Pour le porte-parole, les Etats-Unis doivent respecter le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains et à mettre sérieusement en oeuvre l’engagement pris par les dirigeants américains de ne pas soutenir l’« indépendance de Taiwan ».

De son côté, le ministère taiwanais des Affaires étrangères a indiqué qu’il s’agit de la huitième vente d’armes à Taiwan approuvée par l’administration Biden depuis l’investiture du président américain en janvier 2021.

Taipei s’est dit « reconnaissant envers les Etats-Unis pour leurs engagements de sécurité envers Taiwan », conformément au Taiwan Relations Act (TRA) et aux Six Assurances, souligne la Présidence de la République dans un communiqué.
 
Il s’agit de la huitième vente d’armes à Taiwan approuvée par l’administration Biden depuis l’investiture du président américain en janvier 2021, a souligné pour sa part le ministère des Affaires étrangères. Elle souligne l’attention accordée par le gouvernement des Etats-Unis aux besoins de sécurité de Taiwan et renforcera la préparation du pays sur le plan défensif, a souligné le ministère.

Face à l’expansion militaire de la Chine et à ses provocations dans l’Indo-Pacifique, le gouvernement est pleinement résolu à prendre des mesures concrètes pour que le pays soit prêt à se défendre, a souligné la diplomatie taiwanaise.

La récente annonce par le gouvernement de l’allongement à un an du service militaire obligatoire pour les jeunes hommes a été saluée par les Etats-Unis et d’autres pays partenaires, a souligné le ministère dans un communiqué.

Taiwan « continuera à renforcer les capacités de défense asymétrique de Taiwan tout en approfondissant son partenariat de sécurité avec les Etats-Unis, en vue de sauvegarder un ordre international fondé sur des règles et de promouvoir la paix, la sécurité, la prospérité et la stabilité dans l’Indo-Pacifique ».

Le TRA est la loi américaine qui encadre depuis 1979 les relations entre Taipei et Washington en l’absence de reconnaissance diplomatique, selon le ministère.