Tribune CGTN – Pour les chinois, cette fête du Printemps est l’occasion de se « réjouir doublement » avec l’accueil des Jeux olympiques d’hiver de Beijing. La visite prévue du président russe Vladimir Poutine, qui assistera à la cérémonie d’ouverture du grand événement sportif, vient s’ajouter à cette ambiance festive.

En prévision de la visite de Vladimir Poutine, le président et rédacteur en chef du China Media Group (CMG), Shen Haixiong, a interviewé le président russe, lui souhaitant la bienvenue à Beijing et l’interrogeant sur les sports et les relations avec la Chine.

Ce n’est pas la première fois qu’il accepte de s’entretenir avec Shen Haixiong. Les deux hommes se sont rencontrés il y a quatre ans dans le cadre d’une interview exclusive au Kremlin, à Moscou. C’était la première fois que le président russe accordait une entrevue aux médias chinois au Kremlin.

ATTENTES DE VLADIMIR POUTINE POUR BEIJING 2022

«J’ai la ferme conviction que les Jeux olympiques d’hiver de Beijing se dérouleront selon les normes les plus élevées. Je souhaite bonne chance et de grandes performances à tous les athlètes qui participent aux Jeux olympiques, et j’espère que les invités vivront des moments inoubliables et de grands bonheurs», a déclaré Vladimir Poutine en exprimant ses vœux chaleureux et ses attentes élevées pour le prochain événement sportif au cours de la récente entrevue.

Shen Haixiong, un ancien journaliste chevronné, a été nommé à la tête de la télévision centrale chinoise (CCTV), devenant ainsi le 12e chef de la chaîne de télévision publique. L’homme de 50 ans était un journaliste chevronné avec 26 ans d’expérience professionnelle à l’agence de presse Xinhua.

Le président Poutine a indiqué à Shen Haixiong qu’il pense que ces excellents préparatifs effectués par les organisateurs des Jeux olympiques aideront les athlètes olympiques à montrer leur caractère sportif et à démontrer leurs compétences et leur capacité à atteindre leurs objectifs dans le cadre d’une compétition équitable et sans compromis.

Il a également déclaré que la Russie était et demeure attachée aux valeurs olympiques traditionnelles. « La Russie s’oppose aux tentatives visant à politiser le sport ou à l’utiliser comme un outil de coercition, de concurrence déloyale et de discrimination. »

Près de 3 000 athlètes d’environ 90 pays et régions participeront aux Jeux olympiques de Beijing 2022, qui comporteront plus d’épreuves et produiront plus de médaillés d’or que tous les Jeux d’hiver précédents.

ÉCHANGES SPORTIFS SINO-RUSSES

Quant aux interactions entre la Russie et la Chine dans le domaine du sport et de l’éducation physique, Vladimir Poutine a déclaré qu’elles occupaient une place importante dans la coopération humanitaire bilatérale.

Outre la coopération dans le hockey junior, le président russe a parlé de la coopération entre la Russie et la Chine en matière d’éducation physique et de sports en 2022-2023 qui a été annoncée par les deux dirigeants en décembre 2021, affirmant qu’il s’agira d’un événement important et mémorable pour les deux pays.

Selon le président Poutine, le programme comprend environ 500 disciplines sportives populaires et axées sur les jeunes, ainsi que des activités éducatives, de sciences du sport et de formation du personnel.

ÉTABLIR DES RELATIONS BILATÉRALES SUR UNE BASE ÉGALE ET NON IDÉOLOGIQUE

Shen Haixiong a souligné que la Chine et la Russie se considéraient mutuellement comme des nations amies dès le départ, puis ont évolué vers un partenariat constructif, un partenariat stratégique, un partenariat global et une interaction stratégique. En juin 2019, les relations sont passées à un partenariat stratégique complet de coordination annonçant le début d’une nouvelle ère. En juin dernier, les deux parties ont également convenu de prolonger de cinq ans leur traité de bon voisinage et de coopération amicale.

Les relations entre la Russie et la Chine se développent sur une base égale et non idéologique, a souligné Vladimir Poutine, ajoutant que «le partenariat est durable, intrinsèquement précieux, aucunement affecté par le climat politique et ne vise personne».

Le président russe a déclaré que la Chine restait fermement en tête de la liste des partenaires commerciaux de la Russie, citant des données préliminaires selon lesquelles le commerce bilatéral a atteint un sommet historique, totalisant 140 milliards de dollars l’an dernier malgré la pandémie.

Il a ajouté que les rencontres entre les deux dirigeants avaient joué un rôle clé dans le renforcement de la coopération bilatérale.

Près de trois ans après la dernière visite de Vladimir Poutine en Chine, le prochain voyage sera le théâtre de la 38e rencontre entre le président chinois Xi Jinping et le président russe depuis 2013.