Plus de 40 objets en jade, en céramique et en or, ont été dérobées au musée de la ville de Bath, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Une enquête policière est en cours après que quatre hommes masqués aient pénétré par effraction dans un musée de la ville de Bath, dans le sud-ouest de l’Angleterre, et y aient volé de précieux objets chinois anciens.

Le musée a annoncé que plus de 40 objets ont été dérobés, notamment du jade, des céramiques et des pièces d’or. Parmi les objets volés, un miroir de mariage en bronze étamé est l’un des objets les plus anciens datant de la dynastie Tang (618-907).

Nicole Chiang, conservatrice du musée, a déclaré à la presse que «nous sommes profondément choqués et attristés par le cambriolage, qui intervient alors que nous préparions les célébrations de notre 25e anniversaire : non seulement les objets volés ont une valeur historique et culturelle significative, mais ils avaient aussi une valeur émotionnelle irremplaçable pour notre fondateur».

Les polices de l’Avon et du Somerset ont précisé que des témoins avaient rapporté l’effraction mardi 24 mars 2018, vers 1h20 du matin. Les malfrats ont, selon les déclarations, spécifiquement ciblé le Musée d’art de l’Asie de l’Est de la rue Bennet. Selon certains agents de police, les pièces auraient pu être «volées sur commande».

Quatre hommes masqués ont été vus entrant par effraction par la fenêtre du premier étage du bâtiment et s’enfuyant dans un SUV de couleur foncée. Une enquête est toujours en cours tandis que les policiers font du porte-à-porte et épluchent les images de la caméra de sécurité.

«En raison de la nature des objets volés et de la rapidité du cambriolage, nous soupçonnons qu’il s’agit d’une attaque ciblée avec des artefacts possiblement volés sur commande», a déclaré le sergent-détective Matthew Reed. Ce dernier a souligné que «ces articles sont d’une valeur monétaire diverse, mais leur importance culturelle est inestimable».