De 11% à 15% des chinois ont des problèmes de santé mentale, allant d’un degré léger à modéré, et 2% à 3% ont des problèmes modérés à graves, d’après une étude citée par le journal China Youth Daily.

Selon un livre bleu publié par l’Institut de la psychologie, dépendant de l’Académie des sciences de Chine, la population urbaine est moins concernée par ce types de problèmes mentaux que la population rurale.

Ce rapport, intitulé « Rapport sur le développement national de la santé mentale en Chine (2017-2018) », est le premier document du genre sur la santé mentale du pays, a indiqué le journal.

Le livre note que 74% des personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir accès à des consultations psychologiques. Pour Chen Zhiyan, professeur de l’institut et éditeur en chef adjoint du rapport, ces consultations « répondraient mieux aux besoins en matière de santé mentale, et améliorer leurs conditions sur le plan psychologique ».