Les autorités sanitaires ont annoncé ce 22 janvier au matin que 440 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) avaient été signalés à l’échelle nationale à la fin de la journée du 21 janvier 2020.

« Parmi ces cas, neuf se sont avérés mortels », a précisé Li Bin, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé, lors d’une conférence de presse. « Au total, 149 nouveaux cas ont été rapportés » le 21 janvier, a ajouté ce dernier.

A l’étranger, un cas a été confirmé au Japon, trois en Thaïlande, et un en République de Corée, au dernier décompte des autorités sanitaires du pays, le 22 janvier au matin.

2 197 personnes ayant eu des contacts étroits avec les malades ont été retrouvées, selon les chiffres de la Commission. Parmi elles, 1 394 sont en observation médicale, tandis que 765 autres ont pu quitter l’hôpital.

Le nombre de cas d’infection a récemment connu une hausse, probablement en raison de l’amélioration des méthodes de diagnostic et de réactifs avancés pour confirmer la pneumonie causée par le nouveau coronavirus, a expliqué Li Bin.

Selon des experts, la transmission respiratoire est le principal canal de contamination, et le virus devrait connaître des mutations, augmentant le risque de propagation de la pneumonie.