L’épidémie du nouveau coronavirus (2019-nCoV) s’étend hors d’Asie. Un premier cas vient d’être détecté le mardi 21 janvier aux Etats-Unis, selon la chaîne CNN et le journal «New York Times».

Ce premier cas concerne une personne dans l’État de Washington, près de Seattle. Le patient avait été hospitalisé la semaine dernière après un récent voyage à Wuhan. Les résultats des tests ont été positifs au 2019-nCoV.

Pour l’instant, des cas ont été signalés en Chine, Taïwan, au Japon, en Thaïlande, en Corée du Sud, et désormais aux États-Unis.

Le 20 janvier au soir, on dénombrait exactement 218 cas, dont un à Shanghai, l’une des plus grandes villes du monde (25 millions d’habitants), chez une femme de 56 ans.

Le virus a également été détecté en Corée du Sud chez une chinoise de 35 ans arrivée le 19 janvier par avion depuis Wuhan. Les autorités sanitaires sud-coréennes ont révélé qu’elle s’était rendue le 18 janvier à l’hôpital à Wuhan en raison d’un rhume.

Il lui avait été prescrit des médicaments avant qu’elle ne s’envole pour Séoul, où ses symptômes ont été détectés. Elle a été placée en quarantaine.

Le virus suscite de vives inquiétudes après le décès d’au moins six personnes depuis le début de l’épidémie le 19 janvier 2020, et une augmentation significative du nombre de nouveaux cas à Wuhan. Neuf patients sont dans un état critique.