De CGTN – II y a cinquante ans, le 25 octobre, le siège légitime de la République populaire de Chine (RPC) était rétabli aux Nations unies (ONU), marquant ainsi un événement marquant dans l’histoire de l’organisation internationale.

Cette année, la Chine entame un nouveau parcours dans le cadre des Nations unies. Après les vicissitudes du demi-siècle écoulé, le pays a promis de rester fidèle à son aspiration initiale, en appelant à des efforts conjoints pour construire une communauté avec un avenir commun pour l’humanité.

La Chine a toujours été un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement mondial et un défenseur de l’ordre international, a déclaré le président Xi Jinping dans son discours lors d’une réunion commémorative marquant l’événement historique lundi.

CINQ DÉCENNIES REMARQUABLES

Revenant sur le parcours glorieux de la Chine au sein de l’ONU, le Président a qualifié la restauration du siège de la RPC à l’ONU de victoire pour le peuple chinois et le monde entier.

Elle est le résultat des efforts conjoints de tous les pays épris de paix qui se sont battus pour la justice dans le monde et a marqué le retour du peuple chinois, soit environ un quart de la population mondiale, sur la scène des Nations unies, ce qui a une signification de grande portée pour la Chine et le monde, a-t-il déclaré.

Les 50 dernières années ont été le témoin du développement pacifique de la Chine et de son engagement en faveur du bien-être de l’humanité tout entière, a-t-il ajouté.

Cette année, la Chine a remporté une victoire complète dans sa lutte contre la pauvreté absolue, a atteint l’objectif de construire une société modérément prospère à tous égards et s’est engagée dans un nouveau voyage vers la construction d’un pays socialiste moderne.

Depuis qu’elle a retrouvé son siège légitime aux Nations unies en 1971, la Chine joue un rôle plus actif dans les affaires internationales.

Par exemple, en tant que plus grand pays en développement du monde et l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, la Chine a envoyé plus de 50 000 casques bleus dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU et est désormais le deuxième plus grand contributeur financier de l’ONU et des opérations de maintien de la paix de l’ONU.

NOUVEAU VOYAGE VERS UN MONDE MEILLEUR

Exhortant tout le monde à suivre la tendance dominante de l’histoire, le président Xi Jinping a souligné l’importance de s’opposer à toutes les formes d’hégémonie, de politique de pouvoir, d’unilatéralisme et de protectionnisme.

«Nous devrions militer vigoureusement en faveur de la paix, du développement, de l’équité, de la justice, de la démocratie et de la liberté, qui sont les valeurs communes de l’humanité, et travailler ensemble pour fournir la bonne philosophie pour construire un monde meilleur», a-t-il déclaré.

Il a ensuite insisté sur la construction d’une communauté avec un avenir commun pour l’humanité – la vision phare du pays pour relever collectivement les défis mondiaux actuels. Les peuples du monde entier vivent dans une «communauté d’un avenir partagé», a déclaré Xi Jinping pour la première fois au monde dans son discours à Moscou, en Russie, le 23 mars 2013.

Lundi, il a précisé que construire une communauté avec un avenir partagé pour l’humanité ne signifie pas remplacer un système ou une civilisation par un autre. «Il s’agit plutôt de pays ayant des systèmes sociaux, des idéologies, des histoires, des cultures et des niveaux de développement différents qui s’unissent pour défendre des intérêts communs, des droits partagés et des responsabilités partagées dans les affaires mondiales, et qui créent la plus grande synergie possible pour construire un monde meilleur» a-t-il déclaré.

Soulignant la nécessité d’avoir des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant, Xi Jinping a déclaré que le développement n’a de sens que s’il vise le bien-être de la population et ne peut être durable que s’il est motivé par la population.

Dans une déclaration prononcée par liaison vidéo lors du débat général de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre, Xi Jinping a proposé une initiative mondiale pour le développement afin d’orienter le développement dans le monde vers une croissance plus équilibrée, coordonnée et inclusive face aux chocs graves de la COVID-19.

En conclusion de son discours, Xi Jinping a souligné le rôle de l’ONU et a appelé tous les pays à respecter l’ONU, à prendre soin de la famille de l’ONU et à s’abstenir de l’exploiter.

«Joignons nos mains, plaçons-nous du bon côté de l’histoire et du progrès humain, et travaillons sans relâche pour le développement durable et pacifique du monde et pour la construction d’une communauté avec un avenir commun pour l’humanité», a-t-il déclaré.