À l’occasion du Global Smart Logistics Summit qui s’est tenu le 10 juin 2021, Cheng Li, directeur de la technologie pour le groupe Alibaba, a annoncé que son entreprise allait commencer à développer ses propres camions autonomes.

Pour cela, Alibaba va travailler en partenariat avec Cainiao, sa filiale spécialisée dans la logistique. Alibaba explore ainsi des opportunités en matière de distribution logistique autonome avec de nouveaux plans autonomes en Chine, a déclaré GlobalData, une société de données et d’analyses de pointe.

D’après Cheng Li, « la conduite autonome est en train de devenir l’un des piliers technologiques de l’ère numérique ». Plus encore, le CTO d’Alibaba a estimé qu’à « l’avenir, l’intégralité de la filière de distribution sera automatisée de manière pratique, jouant ainsi un rôle clé dans le secteur de la logistique intelligente ».

Raison pour laquelle, Alibaba est prêt à investir dès à présent dans le développement de ses propres camions autonomes. Pour Bakar Sadik Agwan, analyste de conseil automobile senior à GlobalData, a expliqué que «la nouvelle d’Alibaba travaillant avec sa filiale logistique Cainiao sur des camions autonomes et qu’il vise à introduire 1 000 robots de livraison autonome d’ici la prochaine année, viennent un développement positif et donne un message fort sur l’avenir de la technologie autonome en Chine».

«L’auto-décadrement est en train de devenir une technologie de base avec divers intervenants tels que la technologie et les sociétés automobiles faisant équipe pour amener leurs véhicules autonomes au marché pour diverses applications», a indiqué ce dernier.

«Le développement indique également aux capacités fortes de Alibaba en technologie autonome. Alibaba a considérablement investi dans la recherche et le développement autour de la technologie autonome et liée à travers sa Damo Academy et possède des centres de recherche sur plusieurs endroits en Chine, aux États-Unis et à Israël», selon GlobalData.

Bakar Sadik Agwan a expliqué qu’avec les plans d’apporter des camions autonomes pour une application logistique, Alibaba ferait un saut de marché autonome en Chine pour une application commerciale.

Alibaba «exploitera son riche patrimoine sur Internet et la technologie et sa présence existante dans l’industrie automobile par le biais de partenariats, de collaborations et d’investissements. La société est également un investisseur dans l’autox up de démarrage auto-entraîneur chinois et pourrait utiliser son expertise», selon lui.

Pour l’analyste, «le commerce électronique croissant et la vente au détail numérique ont renforcé la demande et ensuite de nouvelles opportunités en matière de logistique et de livraison de dernière mile. Les entreprises du monde entier travaillent sur la logistique relative aux livraisons sans conducteur via des drones et des véhicules autonomes».

«Alibaba est bien capable de développer, de fournir et d’utiliser sa technologie autonome. Il a le potentiel de réformer la future logistique et la livraison de dernière mile en Chine avec un nouvel environnement de distribution logistique autonome», a indiqué Bakar Sadik Agwan.

De plus, le développement pourrait être que Alibaba examine quelque chose près de la vision de Toyota pour un écosystème de véhicule autonome, où des véhicules sans conducteur de type POD pourraient servir diverses fonctions telles que la mobilité partagée, la livraison et d’autres fins, selon ce dernier.