Un protocole d’accord a été signé entre l’institution financière du Kenya, Equity Bank, et Red Dot, pour introduire Alipay et WeChat Pay sur le marché est-africain.

Jack Ngare, directeur de Finserve, filiale d’Equity Bank, a expliqué que grâce à cet accord, les populations d’Afrique de l’Est pourront utiliser WeChat Pay et Alipay pour acheter des biens et services.

D’après cet accord, Alipay et WeChat Pay seront connectés au portail de paiement d’Equity Bank. Equity Bank est l’une des plus grandes banques régionales d’Afrique de l’Est : Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Rwanda.

Jack Ngare a indiqué que les solutions de paiement mobile serviront de plate-forme utile pour la communauté chinoise en Afrique de l’Est ainsi que pour les Kenyans qui font du commerce avec les Chinois.

De son côté, Randy Tan, fondateur de Red Dot Payment, a déclaré que «les habitants de la région est-africaine pourront profiter des solutions modernes en matière de technologies financières chinoises».

Ce dernier a également ajouté que dès qu’elles seront complètement opérationnelles, les plates-formes de paiement chinoises «révolutionneront probablement les liens commerciaux entre la Chine et la région est-africaine».

«Les touristes chinois pourront payer différents services d’hôtellerie avec Alipay et WeChat Pay», a souligné le directeur de Finserve, indiquant que les commerçants est-africains pourront acheter des marchandises chinoises en utilisant les paiements mobiles chinois.

Pour Fineserve, «Alipay et WeChat Pay devraient connaître du succès en Afrique de l’Est car la région est déjà familière des plates-formes de paiement mobiles».