mercredi, janvier 24

Étiquette : Alipay

Alibaba Cloud lance un interprète virtuel en langue des signes pour les Jeux asiatiques
Communiqués, SCI/TECH

Alibaba Cloud lance un interprète virtuel en langue des signes pour les Jeux asiatiques

Xiaomo, l'avatar numérique de Alibaba Cloud, permet une traduction bidirectionnelle entre la langue des signes et la langue parlée chinoise. Alibaba Cloud, la branche data intelligence et technologie numérique d’Alibaba Group, annonce le lancement d'un interprète virtuel en langue des signes pour permettre aux personnes malentendantes de mieux participer aux Jeux asiatiques d’Hangzhou. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1,5 milliard de personnes (près de 20 % de la population mondiale) vivent actuellement avec une perte auditive. Pour favoriser l'inclusion aux Jeux asiatiques paralympiques qui se tiendront du 22 au 28 octobre, Alibaba Cloud a présenté son avatar numérique, Xiaomo, qui sert d'interprète en langue des signes pour les personnes souffrant de déficie...
Le français Alorsfaim facilite les transactions en ligne de ses clients avec Alipay
Communiqués, ECONOMIE

Le français Alorsfaim facilite les transactions en ligne de ses clients avec Alipay

L’application spécialisée dans la livraison de repas asiatiques en France, Alorsfaim, souhaite simplifier les paiements numériques de ses client, via Alipay. Avec plus de 600 restaurants disponibles sur l’application, Alorsfaim a su se faire une place au sein de la restauration à emporter avec une offre spécialement conçue pour les fins gourmets de cuisine asiatique, en quête de cuisine traditionnelle. Avec cette solution de paiements numériques, Alorsfaim permet à ses clients de faciliter leurs transactions, de manière rapide, fiable et sécurisée. Créé en juin 2018, Alorsfaim séduit et fidélise ses clients avec une sélection de restaurants sur-mesure, de qualité et valorisant les repas traditionnels asiatiques pour les amateurs et les initiés. La startup a su se démarquer de ses con...
La Chine prête à démanteler le géant du paiement mobile Alipay
ECONOMIE

La Chine prête à démanteler le géant du paiement mobile Alipay

La Chine envisage de démanteler Alipay, l'application de paiement détenue par Ant Group, appartenant à Alibaba, qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs. La Chine veut créer deux apps au lieu d'une actuellement. Selon le Financial Times, la première gèrera le système de paiement en lui-même, qui comptait fin 2020 plus d'1,2 milliard d'utilisateurs actifs par mois, contre 800 millions pour son principal concurrent Wechat Pay. La seconde application dirigera l'activité de prêt en ligne d'Alipay. Ces solutions seront selon le quotidien britannique gérées par deux filiales distinctes chez Ant Group. Le plan des autorités chinoises exigerait également qu'Ant remette les données des utilisateurs qui sous-tendent ses décisions de prêt à une nouvelle co-entreprise de notation de crédi...
Le marché chinois du e-commerce électronique atteindra 21400 milliards en 2025
ECONOMIE

Le marché chinois du e-commerce électronique atteindra 21400 milliards en 2025

Le marché chinois du commerce électronique, le plus grand marché au monde, devrait enregistrer une forte croissance de 17,2% en 2021, alors que les consommateurs passent de plus en plus du hors ligne au en ligne. Dans ce contexte, la valeur du commerce électronique (e-commerce) devrait croître à un fort TCAC de 11,6% entre 2021 et 2025 pour atteindre 21 400 milliards de CNY (2970 milliards d’euros) en 2025, a déclaré GlobalData, l'une des principales sociétés de données et d'analyse. Le commerce électronique chinois a évolué rapidement au cours des cinq dernières années, soutenu par une forte pénétration d'Internet et des smartphone, ainsi que la confiance croissante des consommateurs dans les achats en ligne, l'émergence de plateformes de commerce électronique et la disponibilité de...
Le marché de l’e-commerce en Chine va atteindre 3000 milliards de dollars
ECONOMIE

Le marché de l’e-commerce en Chine va atteindre 3000 milliards de dollars

Le marché chinois de commerce électronique devrait enregistrer un taux de croissance annuel solide composé (CAG) de 12,4% de la CNY13.8 trillion (1,89 milliards d’euros) en 2021 à la CNY19.6 trillion (27 000 milliards d’euros) en 2024, selon les prévisions de GlobalData, cabinet leader de données et d'analyses. Selon l'analyse du commerce électronique de GlobalData, les ventes de commerce électronique en Chine devraient enregistrer une croissance robuste de 17,2% en 2021, car les consommateurs passent de plus en plus de temps connecté en raison de la pandémie de Covid-19. L’analyse spécialisé dans le secteur du paiement et de la banque, Nikhil Reddy, a expliqué que «le commerce électronique chinois a évolué rapidement au cours des cinq dernières années, soutenu par une forte pénétrat...
La Chine ordonne à Ant Group de procéder à une refonte majeure
SOCIETE

La Chine ordonne à Ant Group de procéder à une refonte majeure

La Chine ordonné à Ant Group, une filiale financière du géant du commerce électronique Alibaba Group Holding, de devenir une société holding financière, afin de faciliter la surveillance financière. Cet ordre entre dans le cadre d’un contexte de surveillance accrue des entreprises technologiques, afin d’éviter les monopoles de certaines d’entre-elles. Lire aussi : Ant Group conclut un accord avec les régulateurs chinois La Banque populaire de Chine et d'autres régulateurs financiers ont également ordonné à Ant Group de cesser les comportements anticoncurrentiels dans ses activités de paiement et d'améliorer sa gestion des risques et sa gouvernance d'entreprise. Selon un communiqué de presse publié sur le site Web de la Banque populaire de Chine, les directives font suite à une ...
Le géant Huawei obtient une licence de paiement mobile
ECONOMIE

Le géant Huawei obtient une licence de paiement mobile

Le géant chinois des télécommunications Huawei a reçu une licence de paiement mobile en Chine via une acquisition, étendant sa présence dans un secteur lucratif. Cette nouvelle action de Huawei pourrait concurrencer la domination d'Ant Group et de Tencent sur le marché, et qui ont récemment attiré l'attention des régulateurs. Selon un article publié par le China Securities Journal, Huawei a acquis cette licence en achetant le fournisseur de paiement numérique Shenzhen Sharelink Network Co. Les données du fournisseur d'informations sur les sociétés Tianyancha ont également montré que Huawei détenait désormais 100% de Sharelink. Huawei est présent dans le domaine du paiement mobile depuis plusieurs années, mais la licence pourra l'aider à éviter de travailler avec Alipay ou WeChat a...
Les plateformes digitales se disputent le trafic Internet
CULTURE, Médias/Net

Les plateformes digitales se disputent le trafic Internet

De notre stagiaire Alima Danfakha - Cette année, à l’occasion du Nouvel An chinois, les utilisateurs de la plateforme Tik Tok ont tourné 130 millions de vidéos courtes, afin de «souhaiter la bonne année à distance». Le nombre d’utilisateurs qui ont envoyé des «enveloppes rouges» via Alipay pour souhaiter la bonne année a augmenté de 270%. Le nombre total d'enveloppes rouges reçues par les utilisateurs de Kuaishou à la veille du Nouvel An a atteint 9,03 milliards. Les différentes plateformes comme Kuaishou, Tik Tok, Tencent, Baidu, Alipay etc., menaient une fois de plus la bataille pour le trafic Internet à travers des moyens variés dont les vidéos de vœux, les enveloppes rouges, les loteries de produits du Nouvel An lors d’émissions en direct… L'industrie souligne que pour les soc...
« Le panda et la fourmi, ou la fourmi qui voulait se faire aussi grosse que le panda »
Tribunes - Analyses

« Le panda et la fourmi, ou la fourmi qui voulait se faire aussi grosse que le panda »

Ant Group, filiale du groupe Alibaba spécialisée dans les services financiers, était sur le point le 3 novembre 2020 de devenir l’une des plus grandes capitalisations boursières du secteur financier au monde. Au lieu de cela, son introduction en bourse a été annulée de manière abrupte. Comme souvent lors d’un événement de cette nature, des forces profondes étaient à l’œuvre. Presque deux mois après le séisme, il est possible de faire une première analyse de ces forces. L’incident du 3 novembre Le 3 novembre 2020, trois jours avant la date prévue pour son introduction en bourse (IPO) sur les marchés de Hong Kong et Shanghai, sa valeur boursière était estimée à 150 milliards de dollars US [1]. L’introduction en bourse elle-même aurait si elle avait eu lieu constitué la plus importante opé...
TikTok échappe à une vente forcée aux États-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

TikTok échappe à une vente forcée aux États-Unis

Washington a abandonné son projet de forcer le groupe chinois ByteDance à vendre les opérations américaines de TikTok à Oracle et Walmart, selon le Wall Street Journal. Selon le Wall Street Journal, l'administration Biden a décidé d'abandonner le projet, initié par Donald Trump, d'obliger le groupe chinois Bytedance de vendre les activités américaines de son célèbre réseau social, TikTok. L'entreprise chinoise TikTok, accusé d'être une menace pour la sécurité nationale américaine, était sous le coup d'une interdiction sur le territoire américain. Cependant, ByteDance doit encore composé avec la nouvelle administration, dans des échanges autour de la sécurisation des données des utilisateurs américains. Lire aussi : Toujours pas d'accord entre Washington et TikTok Selon une sour...
La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires
ECONOMIE, POLITIQUE

La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires

La Banque populaire de Chine a dévoilé une série de nouvelle règles pour les institutions de paiement non bancaires, afin d'enrichir l’éventail d’outils réglementaires avec un durcissement des règles anti-monopolistique dans le secteur des paiements. «La prévention des risques financiers dans le domaine des paiements est une part importante des efforts visant à éviter les risques financiers systémiques», a déclaré la Banque Populaire de Chine dans un communiqué publié sur son site internet. Cette dernière a évoqué "la nécessité et l’urgence d’assujettir les fournisseurs de services de paiement à un contrôle plus strict". Lire aussi : La Chine poursuit sa campagne antitrust visant les monopoles La banque centrale souhaite que les entreprises faisant partie de la même catég...
Les transactions de huit applications chinoises interdites aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les transactions de huit applications chinoises interdites aux Etats-Unis

Le président sortant Donald Trump a signé un décret présidentiel interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec huit applications chinoises, a annoncé la Maison blanche, le 5 janvier. Cette mesure est destinée à endiguer, selon Washington, la menace représentée pour les américains par les applications chinoises, qui disposent de millions d'utilisateurs. De plus, ces applications chinoises auraient accès à des données sensibles, d'après un haut représentant à l'agence de presse Reuters. Le décret stipule que les Etats-Unis doivent prendre des "mesures agressives" contre les développeurs chinois d'applications, afin de protéger la sécurité nationale. Il donne la responsabilité au département du Commerce de définir les transactions qui seront interdites. Le départemen...
La Chine exige à Alibaba la refonte de Ant Group
POLITIQUE

La Chine exige à Alibaba la refonte de Ant Group

La Banque populaire de Chine (BPC-PBOC) a annoncé qu’elle avait demandé au géant des paiements du pays Ant Group Co Ltd de revoir ses prêts et autres opérations de crédit à la consommation. Pour certains analystes occidentaux, cette exigence est le dernier coup porté à son fondateur milliardaire et actionnaire majoritaire Jack Ma. D'ailleurs, le gouvernement chinois a conseillé à Jack Ma de rester en Chine, selon l'agence de presse spécialisé Bloomberg News, citant une personne familière avec le sujet. L'annonce est intervenue quelques semaines après la suspension par les régulateurs chinois de l'offre publique initiale de 37 milliards de dollars d'Ant aux bourses de Shanghai et d'Hong Kong. Elle intervient également quelques jours seulement après que les autorités concurrence...
La Chine s’attaque aux monopoles et à la concurrence déloyale
SCI/TECH

La Chine s’attaque aux monopoles et à la concurrence déloyale

Après avoir interdit la mise en bourse d'une grande entreprise chinoise et d'avoir sanctionné certains géants des télécommunications, la Chine a décidé de renforcer ses mesures afin d'intensifier la surveillance anti-monopole et d'empêcher une expansion désordonnée du capital de l'année 2021. Cette décision a été prise à l'occasion de la Conférence centrale annuelle sur le travail économique qui s'est tenue à Beijing du 16 au 18 décembre 2020, en présence du président Xi Jinping. La lutte contre les monopoles et contre la concurrence déloyale constitue les exigences inhérentes pour l'amélioration du système économique socialiste de marché et la promotion d'un développement de qualité, selon un communiqué publié à l'issue de cette grande réunion visant à définir la voie de l'économie ...
Ant Group pourrait être placée sur la liste noire de Washington
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Ant Group pourrait être placée sur la liste noire de Washington

Alors qu'Ant Group obtient le feu vert pour son introduction en Bourse à Hong Kong, les Etats-Unis pourraient inscrire le groupe chinois sur sa liste noire. Le département d'Etat des Etats-Unis a proposé à la Maison blanche d'inscrire le géant des paiements Ant Group sur une liste noire d'entreprises chinoises, ad'après deux sources proches du dossier à l'agence de presse, Reuters. Le calendrier de l'examen de la proposition d'inscription sur liste noire n'est pas encore arrêté. L'administration Trump cherche à adresser un message aux investisseurs internationaux pour les dissuader de participer à l'introduction en Bourse d'Ant Group, simultanément à Shanghaï et à Hong Kong, une opération dont le montant pourrait atteindre 35 milliards de dollars (29,8 milliards d'euros). En effet...
L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises

L'Inde a interdit 118 autres applications mobiles appartenant à la Chine dans le but de freiner les entreprises technologiques chinoises dans un contexte de tensions croissantes à la frontière contestée entre la Chine et l'Inde. Certaines des applications les plus populaires de Chine figurent sur la nouvelle liste restreinte publiée par le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information. Parmi ces applications, Taobao, le service de paiement largement utilisé de Ant Group, Alipay, le jeu populaire PlayerUnknown's Battlegrounds de Tencent Holding ou PUBG, et le service de recherche de Baidu. Les applications interdites sont «préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde» ainsi qu'à «la sécurité et l'ordre public», a déclaré le ministère. Ce der...
La nouvelle monnaie numérique chinoise vise Alibaba et Tencent
ECONOMIE

La nouvelle monnaie numérique chinoise vise Alibaba et Tencent

La Banque populaire de Chine espère que sa nouvelle monnaie numérique réduira la domination d'Alibaba et Tencent dans les paiements numériques. La nouvelle monnaie numérique expérimentale est à l'essai dans un certain nombre de villes chinoises et la banque centrale a l'intention de l'utiliser pour simplifier les paiements numériques et les règlements interbancaires. Les régulateurs et les dirigeants d'Ant, la filiale financière d'Alibaba, ont déclaré que les responsables de la banque centrale avaient Alipay et WeChat Pay, les principales plateformes de paiement numérique, dans leur ligne de mire. "Il s'agit du rôle d'une monnaie numérique pour un usage domestique au détail", a déclaré un cadre supérieur de l'Autorité monétaire de Hong Kong, familier avec la réflexion de la Ba...
3 milliards de bons de consommation émit
ECONOMIE

3 milliards de bons de consommation émit

De nombreux gouvernements locaux ont émis des bons de consommation numérique, via les principales plateformes de paiement mobile du pays, afin de stimuler l'économie touchée par le coronavirus. Les bons de consommation, dont certains sont numériques et accessibles via des plateformes telles que Alipay (Ant Financial Services) et WeChat Pay (Tencent Holdings), ont été distribués dans 28 provinces et plus de 170 préfectures, d'après Wang Bingnan, vice-ministre du commerce. Ce dernier a indiqué que la valeur des bons déjà distribués, pouvant être principalement utilisés pour les dépenses de vente au détail et de restauration, s'élevait à plus de 19 milliards de RMB (2,4 milliards d'euros). Wang Bingnan a expliqué que les bons avaient stimulé la croissance de la consommation et offert...
L’e-commerce continuera sur sa lancée
ECONOMIE

L’e-commerce continuera sur sa lancée

D'après le cabinet d'analyse, GlobalData, la pandémie de Covid-19 va continuer de stimuler la croissance des paiements en ligne au cours des quatre prochaines années. La croissance du marché chinois du e-commerce a été revue à la hausse, compte tenu de la poussée positive due à l'épidémie de coronavirus (Covid-19), selon les estimations de GlobalData, cabinet de données et d'analyse. Alors que les consommateurs passent de plus en plus des dépenses en magasin aux dépenses en ligne, afin d'éviter l'exposition des contagions du coronavirus, les paiements électroniques devraient enregistrer une forte augmentation en 2020. Une analyse des analyses d'e-commerce de GlobalData révèle que le marché d'e-commerce devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 17,1% entre 20...
Beijing préparerait le lancement de sa cryptomonnaie nationale
ECONOMIE

Beijing préparerait le lancement de sa cryptomonnaie nationale

Selon le Global Times, la Banque populaire de Chine (BPC, banque centrale) va lancer sa propre monnaie numérique officielle, en collaboration avec des entreprises privées. Le nom d'Alipay, la division financière du géant chinois Alibaba, est particulièrement cité, mais aussi Huwaei. Entre le 21 janvier et le 17 mars, Alipay aurait rendu publics cinq brevets liés à cette future cryptomonnaie. Ces brevets couvriraient les fonctions de base d'une monnaie virtuelle : la circulation, le paiement, l'émission, l'enregistrement des transactions, les portefeuilles numériques et une fonction de lutte contre le blanchiment d'argent. L'entreprise dément toutefois cette information, d'après l'agence de presse belge, Belga. La source citée par le journal Global Times indique que la première étape ...
Des filtres beauté pour améliorer son image sur Alipay
SCI/TECH

Des filtres beauté pour améliorer son image sur Alipay

La compagnie de paiement Alipay du groupe Alibaba a ajouté des filtres beauté sur ses interfaces de paiement par reconnaissance faciale, pour donner à ses clients une meilleure image d'eux-mêmes au moment de payer. Alipay compte plus d'un milliard d'utilisateurs actifs par mois, et a recensé de nombreuses plaintes de ses clients qui estiment que l'image que leur présente la solution n'est pas à leur avantage. Selon un sondage mené par le portail d’informations Sina Technology, plus de 60% des personnes interrogées pensent qu’elles sont plus laides avec la méthode de paiement par reconnaissance faciale que sur un appareil photo ordinaire. Face au mécontentement de ses utilisateurs, Alipay a décidé de réagir afin d'améliorer sa propre image. "Nous allons vous rendre encore plus ...
Comment le Digital a révolutionné le Business en Chine
Tribunes - Analyses

Comment le Digital a révolutionné le Business en Chine

Olivier VEROT Par Olivier Verot, fondateur de GMA - La Chine se situe au 3ème rang des investissements numériques et technologiques les plus importants et représente également le plus grand marché de commerce électronique au monde avec près de 40% du total des transactions de commerce électronique dans le monde. La Chine abrite un tiers des licornes mondiales. L'adaptation rapide des internautes chinois a permis au commerce électronique de se développer considérablement au cours des quinze dernières années. Cela est également dû à l'apparition des applications de paiement mobile de Tencent "Wechat" et Alibaba « Alipay ». Cette capacité d'adaptation est également à l'origine de la forte concurrence sur le marché numérique chinois. Le noyau des utilisateurs du ...
Nouvel An chinois : les habitudes changent
SOCIETE

Nouvel An chinois : les habitudes changent

De notre partenaire Chinafrique.com - Les vacances du Nouvel An chinois sont une période de réunion familiale, où les gens sont attirés par de nombreuses « ventes », autant dans les magasins en dur qu'en ligne. Comme beaucoup de citadins retournent chez eux ou à l'étranger, la consommation domestique et étrangère explose. Selon les données du ministère du Commerce de la Chine, pendant la Fête du Printemps 2017, les ventes dans les secteurs de la restauration et du commerce de détail ont atteint 840 milliards de yuans (129 milliards de dollars), une hausse de 11,4 % sur un an. En outre, des changements sont apparus dans les habitudes d'achat pendant les fêtes. Les produits de haute qualité sont devenus attractifs pour de nombreux consommateurs et les voyages à l'étranger sont populair...
Paiement par reconnaissance faciale
SCI/TECH

Paiement par reconnaissance faciale

Les autorités de Wenzhou ont ouvert pour la première rue commerçante du pays, utilisant le paiement par reconnaissance faciale. La rue commerçante de Wenzhou, dans le Zhejiang, est devenue la première ville du pays à avoir largement recours à la reconnaissance faciale pour effectuer des paiements. Considéré comme le berceau de l'entrepreneuriat privé dans le pays, Wenzhou s'est associé à Ant Financial, opérateur de la plus grande plate-forme de paiement en ligne, et à Alipay, et au géant de l'e-commerce Alibaba. Un accord a été signé en mai 2015 pour développer conjointement une «zone commerciale intelligente». La rue Wuma (la rue des Cinq chevaux) a été sélectionnée pour le développement de cette méthode innovante de la reconnaissance faciale. Une vingtaine de magasins ont été...
Jack Ma prend sa retraite, remplacé par Daniel Zhang
SOCIETE

Jack Ma prend sa retraite, remplacé par Daniel Zhang

Jack Ma, président et co-fondateur de la société d'e-commerce Alibaba, a annoncé son départ en retraite à compter du 10 septembre, jour de ses 54 ans, dans une interview au quotidien américain, The New York Times. Mettant de côté son poste de "président exécutif", il assure que ce n'est pas la fin "mais le début d'une ère". Jack Ma est selon l'agence Bloomberg la 19ème fortune mondiale, avec un pactole évalué à 40 milliards de dollars. L'homme le plus riche de Chine, qui a co-fondé en 1999 Alibaba, est devenu un géant de la technologie. Son groupe domine le commerce électronique en Chine, mais est aussi présent dans l'informatique en nuage ("cloud"), le cinéma et la finance, concurrençant des colosses américains Amazon, eBay et Google. Récemment, la société s'est lancé dans le ser...
Accord pour introduire Alipay et WeChat Pay en Afrique de l’Est
Afrique, MONDE

Accord pour introduire Alipay et WeChat Pay en Afrique de l’Est

De notre partenaire Chinafrique.com - Equity Bank, une institution financière régionale basée au Kenya, et Red Dot Payment, une société de paiement en ligne basée à Singapour, ont signé le 13 juin un protocole d'accord pour introduire Alipay et WeChat Pay sur le marché de l'Afrique de l'est. Selon Jack Ngare, directeur général de Finserve, filiale d'Equity Bank, qui a annoncé la nouvelle aux journalistes à Nairobi, grâce à l'accord, les habitants de l’est de l’Afrique pourront utiliser WeChat Pay et Alipay pour acheter des biens et services en monnaie locale. «Nous espérons déployer le service de paiement mobile chinois en Afrique de l'est d'ici la fin du mois de juillet», a déclaré M. Ngare lors du forum commercial de la Mission d’affaires de Singapour au Kenya. Aux termes de l'acco...
Alipay et WeChat Pay intègrent le marché de l’Afrique de l’est
Afrique, MONDE

Alipay et WeChat Pay intègrent le marché de l’Afrique de l’est

Un protocole d'accord a été signé entre l'institution financière du Kenya, Equity Bank, et Red Dot, pour introduire Alipay et WeChat Pay sur le marché est-africain. Jack Ngare, directeur de Finserve, filiale d'Equity Bank, a expliqué que grâce à cet accord, les populations d'Afrique de l'Est pourront utiliser WeChat Pay et Alipay pour acheter des biens et services. D'après cet accord, Alipay et WeChat Pay seront connectés au portail de paiement d'Equity Bank. Equity Bank est l'une des plus grandes banques régionales d'Afrique de l'Est : Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Rwanda. Jack Ngare a indiqué que les solutions de paiement mobile serviront de plate-forme utile pour la communauté chinoise en Afrique de l'Est ainsi que p...
Les Chinois et leur vie privée
SOCIETE

Les Chinois et leur vie privée

Nick Liu, interrogé par le média australien Australian Broadcasting Corporation a expliqué qu’il était conscient de la collecte et de l’exploitation des données pratiquées à grande échelle par les entreprises, mais cela ne l’empêche pas de payer en ligne ses achats. D’autant plus que les applications comme WeChat Pay et AliPay, les deux principales plateformes chinoises de paiement en ligne, sont devenues incontournables. A l’instar de Nick Liu, ils sont des millions à accepter de voir leur vie privée menacée pour pouvoir utiliser ces applications. Cette situation devrait s’accentuer avec le projet du gouvernement de mettre en place, d’ici 2020, un système de «crédit social» consistant à attribuer une note à chaque citoyen en fonction de son comportement. Plutôt bien accueilli par la...
Dur revers pour Ant Financial d’Alibaba
Amériques, ECONOMIE, MONDE

Dur revers pour Ant Financial d’Alibaba

Ant Financial, bras financier du groupe Alibaba, a annoncé l’abandon de son projet d’acquisition d’actions de Moneygram suite à l’intervention du Comité pour l'investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS). La société chinoise devra indemniser Moneygram de 30 millions de dollars pour cette décision. Le rachat de MoneyGram a été bloqué par les Etats-Unis pour des raisons de "sécurité nationale". Le CFIUS considère que ce projet, qui aurait permis à la société chinoise d’acquérir des informations sur des millions de comptes bancaires, est une menace à la sécurité informatique des américains. Bien qu’Ant Financial ait réitéré à plusieurs reprises et sous diverses formes sa promesse de garantir la sécurité de ces informations, a précisé l'agence de presse, Xinhua. dans un communiq...
Alipay crée la polémique sur la protection des données
SOCIETE

Alipay crée la polémique sur la protection des données

Alipay, plus grande plateforme de paiement en ligne a enrôlé automatiquement ses utilisateurs dans un système de notation financière. La filiale d'Alibaba, géant de l'e-commerce, a présenté ses excuses aux 520 millions d'utilisateurs. Alipay assure à elle seule un quart des paiements numériques passés dans le pays, où le régime communiste exerce une étroite surveillance des contenus échangés en ligne. Le 3 janvier, Alipay a adressé à ses utilisateurs leur relevé annuel de dépenses, mais cette fois-ci, la page d'accueil du relevé comporte une case, déjà cochée par défaut, autorisant Alipay à intégrer l'utilisateur dans son système de notation financière. Cela permet à la société de partager ses données avec des tiers, à des fins commerciales, a expliqué ce 5 janvier, le quotidien Glob...