Le géant américain de l’informatique Apple a annoncé la fermeture de tous ses magasins en Chine jusqu’au 9 février, en raison de l’épidémie de pneumonie virale à coronavirus qui a déjà fait 425 morts dans le pays.

L’entreprise a déclaré dans un communiqué le 1er février avoir pris cette décision en vertu du principe de précaution et « sur la base des derniers conseils des principaux experts de santé ».

Les produits Apple, de l’iPhone à l’iPad, sont immensément populaire en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), qui est l’un des principaux marchés du groupe américain hors des Etats-Unis.

Selon le site internet en mandarin de la compagnie, plusieurs des 42 magasins de l’entreprise dans le pays étaient toujours ouverts le 1er février, mais la totalité sera fermée dès le 2 février.

En plus des points de vente, Apple a également indiqué que ses bureaux et ses centres de contact resteraient clos jusqu’au 9 février inclus. Les achats sur le site internet restent possible.

La mesure de fermeture ne devrait avoir qu’une portée limitée, car une majorité de chinois reste cloîtrée chez elle, par interdiction ou choix. En effet, les commerces sont fermés et les rues des villes sont quasi-désertées.