Le gouvernement a adopté de multiples approches technologiques, afin d’accélérer la mise au point d’un vaccin contre la pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19).

Zhang Xinmin, chef du Centre national pour le développement de la biotechnologie de Chine, dépendant du ministère des Sciences et des Technologies, a expliqué que « pour accélérer le développement d’un vaccin et augmenter le taux de réussite, le gouvernement met au point plusieurs vaccins candidats en même temps ».

Parmi ces vaccins candidats, un vaccin inactivé, un vaccin à ARNm (acide ribonucléique messager), un vaccin à ADN et un vaccin à protéine recombinante, a indiqué le chercher. « Certains vaccins candidats sont en phase d’expérimentation animale », d’après ce dernier.

Le gouvernement « prône activement la coopération internationale dans le développement de vaccins », a poursuivi Zhang Xinmin, ajoutant qu’en Chine, cette mise au point de vaccins était dans une étape similaire aux efforts internationaux.