Baisse légère du secteur non manufacturier en Chine

par | Août 3, 2021 | ECONOMIE

Selon les récentes données du Bureau d’État des statistiques (BES), l’indice des directeurs d’achat (IDA) du secteur non manufacturier de la Chine s’est établi à 53,3 en juillet, contre 53,5 en juin 2021.

Un indice supérieur à 50 indique une expansion, tandis qu’un IDA inférieur à 50 reflète une contraction. En juillet, le sous-indice pour les activités commerciales dans le secteur des services s’est situé à 52,5, contre 52,3 au mois de juin. Ce chiffre s’explique par une reprise régulière dans le secteur des services, alimentés par l’augmentation de la consommation estivale et d’autres facteurs, a expliqué Zhao Qinghe, statisticien du BES.

Les sous-indices des activités de transport aérien, de restauration et d’hébergement ont progressé de plus de 10 points de pourcentage par rapport au mois précédent, ce qui indique une croissance rapide des volumes d’affaires dans ces domaines.

Les secteurs liés aux services financiers et aux assurances ont connu un ralentissement de leur expansion en juillet, les sous-indices des activités commerciales de ces secteurs ayant chuté de plus de 9 points de pourcentage.

Le sous-indice des prévisions d’activité dans le secteur des services a atteint 60,1, restant au-dessus de 60 pendant six mois consécutifs, ce qui montre que la plupart des entreprises de services sont optimistes sur les perspectives du marché à court terme.

Affectée par des conditions météorologiques défavorables, notamment des températures élevées et des inondations, la croissance des activités de construction dans le pays a ralenti, le sous-indice des activités commerciales ayant baissé à 57,5 en juillet, contre 60,1 en juin.

Les données montrent que l’indice des directeurs d’achat (IDA) du secteur manufacturier de la Chine s’est établi à 50,4 en juillet, contre 50,9 en juin, selon des données du Bureau d’Etat des statistiques (BES).

Un indice supérieur à 50 indique une expansion, tandis qu’un IDA inférieur à 50 reflète une contraction. «L’activité manufacturière de la Chine a progressé à un rythme plus lent en juillet, mais l’indice de la plupart des industries est resté dans la zone d’expansion», a déclaré Zhao Qinghe, statisticien de haut rang du BES.

Le sous-indice de la production s’est établi à 51,0 en juillet, en baisse de 0,9 point de pourcentage par rapport au mois précédent, tandis que celui des nouvelles commandes a baissé de 0,6 point de pourcentage, à 50,9, le signe d’un ralentissement de la production et de la demande du marché dans le secteur manufacturier.

Le sous-indice des nouvelles commandes à l’exportation et celui des importations ont respectivement diminué à 47,7, et 49,4. Les données publiées samedi indiquent également que l’IDA du secteur non manufacturier de la Chine s’est établi à 53,3 en juillet, contre 53,5 en juin.

L’excédent du commerce international des biens et des services de la Chine s’est élevé à 237,8 milliards de yuans (environ 37 milliards de dollars) en juin, selon les données officielles.

Le mois dernier, les revenus commerciaux du pays se sont élevés à près de 1.890 milliards de yuans et les dépenses à plus de 1.650 milliards de yuans, selon les données publiées par l’Administration nationale des changes.

Les revenus du commerce des biens de la Chine se sont élevés à 1.700 milliards de yuans, avec des dépenses de près de 1.430 milliards de yuans, soit un excédent de 277,5 milliards de yuans, d’après les données.

Le commerce des services a enregistré un déficit de 39,7 milliards de yuans, les revenus et les dépenses du secteur s’élevant respectivement à 182,9 milliards de yuans, et 222,7 milliards de yuans.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :