Les autorités environnementales de Beijing ont annoncé que la concentration mensuelle moyenne en PM 2,5 était tombée à 23 microgrammes par mètre cube en août.

De plus, la concentration moyenne en PM 2,5, de janvier à août, a été de 42 microgrammes par mètre cube, un record historiquement bas depuis l’existence du système de surveillance.

Selon Yu Jianhua, directeur adjoint du Bureau municipal de l’écologie et de l’environnement de Beijing, « la qualité de l’air de la ville s’est améliorée de façon continue au cours des huit premiers mois de cette année et la concentration moyenne mensuelle a atteint 23 microgrammes par mètre cube en août ».

«C’est également la première fois dans l’histoire que la concentration moyenne mensuelle en PM 2,5 dans la capitale -des particules fines dangereuses d’un diamètre inférieur à 2,5 microns- est en-dessous de 30», a ajouté ce dernier.