Le ministre des affaires étrangères Wang Yi a estimé le 26 septembre que les Etats-Unis ont fait preuve de «bonne volonté», après la décision de Donald Trump de repousser l’entrée en vigueur de droits de douane sur des produits chinois.

Le gouvernement chinois a annoncé être prête de fait à acheter davantage de produits américains. «Nous souhaitons que les deux parties prennent des mesures plus enthousiastes, qu’elles limitent les propos et les actes pessimistes. Si tout le monde le fait, les discussions ne vont pas seulement reprendre, mais suivre leur cours et porter leurs fruits», a indiqué Wang Yi.

Le président américain Donald Trump a reporté au 15 octobre le relèvement de cinq points de pourcentage des droits de douane sur 250 milliards de dollars de produits chinois importés.

Les autorités chinoises sont en contact étroit avec les Etats-Unis afin de préparer au mieux les négociations commerciales d’octobre, a annoncé le ministère chinois du Commerce. Les entreprises chinoises ont effectué des achats importants de soja et de porc américains, a souligné le porte-parole du ministère, Gao Feng, ajoutant que ces achats étaient exemptés de droits de douanes.

«Récemment, des entreprises chinoises ont engagé (…) des achats de produits agricoles américains et ont aussi conclu une transaction portant sur du soja et du porc en quantités considérables», a déclaré le porte-parole.

«La Chine et les Etats-Unis sont complémentaires en matière d’agriculture et le potentiel de coopération est grand», a souligné Gao Feng. D’ailleurs, les négociations commerciales sino-américaines doivent reprendre à Washington dans la semaine du 7 octobre, a annoncé le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Un accord commercial avec la Chine pourrait être conclu plus tôt qu’on ne le pense, a déclaré Donald Trump à la presse, après avoir dénoncé les méthodes de la Chine à la tribune des Nations Unies.