Le ministère de la Défense a exprimé son opposition aux contenus de la nouvelle loi adoptée par les Etats-Unis, qui mentionne la Chine.

Le président américain, Donald Trump, a promulgué le 13 août le National Defense Authorization Act pour l’exercice 2019. Cette loi comprend des articles tels que l’adoption d’une stratégie pour l’ensemble du gouvernement vis-à-vis de la Chine et l’évaluation et la planification du renforcement de la préparation des forces de Taiwan.

« Le contenu de cette loi abonde en idées de la guerre froide, exagère le niveau de la confrontation sino-américaine et présente une ingérence dans les affaires intérieures chinoises », a indiqué Wu Qian, porte-parole du ministère de la Défense nationale.

Ce dernier a qualifié les contenus concernés de « violation du principe d’une seule Chine et des stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains ». Il a mis l’accent sur les dégâts qu’ils causeraient aux relations bilatérales, aux relations militaires, et la coopération entre les deux pays.

« Les forces armées de la Chine s’opposent fermement à ces contenus et ont déposé des représentations solennelles auprès de la partie américaine », a indiqué Wu Qian. En effet, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Lu Kang, a publié le 14 août un communiqué adressé à Washington dans lequel il stipule que «la partie chinoise a à plusieurs reprises exprimé sa position à ce sujet et a fait des observations à la partie américaine. Nous faisons part de notre forte insatisfaction quant au fait que, malgré la protestation de la Chine, les États-Unis ont adopté et signé le National Defense Authorization Act, qui contient un langage négatif envers la Chine».

La diplomatie chinoise a appelé Washington à renoncer à la mentalité de la guerre froide et aux idées du jeu à somme nulle : «nous exhortons la partie américaine à être objective envers la Chine et les relations sino-américaines, à respecter le principe de la Chine unique et les trois déclarations communes sino-américaines, à éviter les dispositions négatives de la loi afin de ne pas nuire aux relations sino-américaines ainsi qu’à la coopération dans les secteurs les plus importants».