La capitale « devrait accueillir 44 millions de touristes de moins au premier trimestre de cette année par rapport à la même période l’année dernière, soit une baisse annuelle de 70% », a déclaré Chen Dong, chef du bureau municipal de la culture et du tourisme de Beijing.

En raison de l’épidémie du nouveau coronavirus, les revenus touristiques de la période janvier-mars devraient diminuer de 84 milliards de yuans (environ 10,8 milliards d’euros), soit 64,7% en glissement annuel, a indiqué ce dernier.

En 2019, la ville a reçu 320 millions de touristes, en hausse de 3,6% en glissement annuel, et a généré des recettes touristiques de 622,46 milliards de yuans (81 mds €), en hausse de 5,1%, a-t-il noté.

Le 24 janvier, la ville a fermé 181 sites touristiques et interrompu les activités de 3.016 agences de voyages. Au cours des vacances du Nouvel An lunaire, la ville a reçu 81,9% de touristes de moins et a généré 89,8% de revenus touristiques de moins qu’il y a un an.

Plusieurs mesures vont être mises en place pour aider les entreprises du secteur qui rencontrent des difficultés. Parmi ces préconisations, 345 millions de yuans de subventions seront mises à disposition pour encourager certaines d’entre elles à développer des produits touristiques en ligne, créateurs de nouveaux moteurs de croissance.