Chine/Royaume-Uni : renforcement de la collaboration en matière de climat

par | Sep 10, 2021 | Environnement, Europe, MONDE

La Chine et le Royaume-Uni se sont dits disposés à renforcer le dialogue et les efforts de collaboration dans la lutte contre les changements climatiques mondiaux et à obtenir des résultats positifs lors de la prochaine Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques et du sommet mondial sur la biodiversité.

Le vice-premier ministre chinois, Han Zheng, et Alok Sharma, président désigné de l’édition 2021 de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26), en ont fait la promesse lors d’une réunion par vidéoconférence mardi.

La COP26 aura lieu à Glasgow, en Écosse, en novembre, tandis que la 15e session de la Conférence des parties à la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15) aura lieu en ligne dans la ville de Kunming, dans le sud de la Chine, en octobre 2021 et hors ligne en octobre 2022.

Han Zheng a souligné que la solidarité et la coopération à l’échelle mondiale sont nécessaires pour lutter contre les changements climatiques.

Exprimant ses attentes à l’égard de la COP26, Han Zheng souhaite que la conférence sur les changements climatiques envoie un signal politique clair en faveur d’un maintien ferme du multilatéralisme, du respect des règles multilatérales et de la promotion d’actions.

Il s’attend également à ce que les délégués lors de la COP26 s’efforcent de transformer les objectifs en matière de changements climatiques en politiques et mesures spécifiques, et de terminer les négociations en vue de respecter l’Accord de Paris.

La Chine et le Royaume-Uni ont maintenu un bon niveau de coopération dans la lutte contre les changements climatiques et se sont fixé des objectifs plus ambitieux de réduction des émissions de carbone pour atteindre la neutralité carbone, a déclaré Han Zheng, demandant également aux deux parties d’exploiter leurs avantages et de renforcer le dialogue sur les changements climatiques.

Han Zheng a également déclaré que la Chine, qui assure la présidence de la COP15, souhaite travailler avec le Royaume-Uni pour promouvoir le succès des deux conférences.

Saluant les efforts de la Chine dans la lutte contre les changements climatiques, Alok Sharma a déclaré que le Royaume-Uni se réjouit à l’idée d’élargir les échanges et la coopération dans des domaines comme le financement climatique, l’énergie et le commerce du carbone, et qu’il est disposé à renforcer le dialogue et la collaboration avec la Chine pour obtenir des résultats positifs lors des conférences COP26 et COP15.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :