La Chine abrite plus de 7 500 incubateurs et makerspaces ayant permis la création de 223 000 entreprises, selon les données 2016 du Centre Torch pour le développement de l’industrie des hautes technologies.

D’après le ministère des Sciences et Technologies, la Chine compte le plus grand nombre d’incubateurs et de makerspaces au monde. Un makerspaces est un genre type atelier de fabrication numérique, mettant à disposition des professionnels tout le nécessaire pour créer des prototypes ou de la production à petite échelle.

Fin 2016, le pays comptait 3 255 incubateurs et 4 298 makerspaces, soit 223 000 petites et moyennes entreprises  issues de ces programmes, selon les données présentées lors du 30ème anniversaire du premier incubateur d’entreprises de hautes technologies du pays, Wuhan Donghu Pioneers Center, créé en 1987 à Wuhan (Hubei).

Parmi ces 223 000 entreprises, 1 871 entreprises ont été introduites en bourse. Le 13e Plan quinquennal (2016-2020) vise à faire de la Chine un « pays d’innovation » d’ici 2020, un leader international dans l’innovation d’ici 2030 et une locomotive mondiale en termes d’innovation scientifique et technologique d’ici 2050.

Cet anniversaire marque la volonté du gouvernement d’incorporer les accélérateurs dans le système national d’incubateurs. D’autant que d’ici 2020, le pays vise à accroître le nombre d’incubateurs, de makerspaces et d’accélérateurs à plus de 10 000 de chaque, afin notamment de posséder 100 incubateurs, makerspaces et accélérateurs à l’étranger.

Ces programmes devraient créer 3 millions d’emplois et 2 000 entreprises cotées en bourse, selon le Centre Torch pour le développement de l’industrie des hautes technologies.