Le président russe Vladimir Poutine a reçu le 4 juillet au Kremlin son homologue chinois Xi Jinping pour discuter commerce et évoquer les tensions dans la péninsule coréenne.

Arrivé le 3 juillet dans la capitale russe, Xi jinping a eu un premier entretien informel avec Vladimir Poutine sur la recherche d’une « solution pour la péninsule coréenne via le dialogue et la négociation », d’après l’agence de presse, Xinhua.

Cependant, le principal sujet de conversation de cette visite reste le développement de leurs relations commerciales et diplomatiques. « Les questions économiques sont toujours au coeur de nos préoccupations, mais nous sommes également engagés dans la coordination de nos efforts sur la scène internationale », a déclaré le président russe, avant sa rencontre avec Xi Jinping, pour la 3ème fois en un an.

Le président chinois a en retour salué le « caractère spécial » de la relation entre les deux puissances, « bons voisins, amis loyaux et partenaires fiables ».

Les deux pays on t signé une série d’accords d’une valeur de plusieurs milliards de dollars sur le commerce, l’énergie, l’investissement, les transports, les médias et l’éducation. De plus, Beijing et Moscou signeront une déclaration conjointe sur l’approfondissement des relations, du partenariat global et de la coopération stratégique, et confirmeront le plan d’action sur la réalisation du Traité de bon voisinage, d’amitié et de coopération 2017-2020.

Li Xin, directeur du Centre d’étude sur la Russie et l’Asie centrale de l’Institut d’études internationales de Shanghai, a expliqué aux médias chinois que la visite de Xi Jinping en Russie approfondit « les liens commerciaux bilatéraux et les améliorer au niveau des relations politiques », grâce notamment au traité de bon voisinage.  

Les acteurs politique et économique russes attendent surtout les retombées d’une coopération plus étroite avec la Chine, notamment l’objectif commercial fixé à 200 milliards de dollars (178 milliards d’euros) d’échanges à l’horizon 2020.

Sur le plan diplomatique, le président russe Vladimir Poutine a assuré devant les médias que « la Russie et la Chine doivent renforcer leur soutien mutuel et leur étroite collaboration sur d’importants problèmes internationaux et régionaux […] Je pense que la visite du Président de la République populaire de Chine donnera un nouvel élan et promouvra la coopération stratégique approfondie et le partenariat entre la Russie et la Chine ».