Sélectionner une page

Santé,SOCIETE

Coronavirus : le commerce d’animaux sauvages interdit

Le gouvernement a annoncé ce 26 janvier une interdiction temporaire du commerce d’animaux sauvages dans le cadre des mesures prises pour endiguer l’épidémie du nouveau coronavirus, qui serait partie d’un marché de vente en gros où était vendu ce type d’animaux à des fins de consommation.

Cette interdiction concerne les marchés, les supermarchés, les restaurants et le commerce en ligne.

L’élevage, le transport ou la vente de toutes les espèces animales sauvages sont interdits « à partir de la date de l’annonce jusqu’à la fin de la situation épidémique nationale », selon une directive conjointe émise par trois institutions, dont le ministère de l’Agriculture.

Le virus avait été repéré en décembre 2019 sur un marché de Wuhan, où des ventes illégales d’animaux sauvages avaient lieu. Ces animaux sont souvent considérés comme des incubateurs de maladies, qui se propagent ensuite à l’homme.

Le marché a été fermé dès décembre 2019 après la découverte des premiers cas de maladie chez des commerçants du marché.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :