La Commission nationale de la santé a exigé que la priorité soit accordée au traitement des cas graves de pneumonie causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) parmi les patients les plus âgés et les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents.

« Les grandes institutions médicales doivent mettre en place des équipes spéciales d’experts pour se concentrer sur le traitement de ces cas et tout faire afin de réduire la mortalité », a annoncé la commission dans un avis et une ligne directrice sur le traitement recommandé.

La commission a aussi appelé à la formation du personnel médical des établissements médicaux à tous les niveaux afin d’améliorer la capacité à vérifier et diagnostiquer la pneumonie liée au 2019-nCoV.

La commission a exhorté à renforcer la protection du personnel et la fourniture de médicaments et de matériel dans les établissements médicaux. La commission a aussi prévenu que les gouvernements locaux ne devaient pas dissimuler la vérité concernant les cas graves de l’épidémie de pneumonie.