Le président Donald Trump a déclaré le 29 avril qu’il pensait que la gestion du coronavirus par la Chine était la preuve que Beijing « fera tout ce qu’il peut » pour lui faire perdre sa candidature à la réélection en novembre.

Dans une interview accordée à l’agence de presse britannique, Reuters, au bureau ovale à la Maison blanche, Donald Trump a parlé durement avec la Chine et a déclaré qu’il envisageait différentes options en termes de conséquences pour la Chine concernant le coronavirus. «Je peux faire beaucoup», a-t-il déclaré.

Le président républicain, souvent accusé de ne pas avoir agi suffisamment tôt pour préparer les États-Unis à la propagation du virus, a déclaré qu’il pensait que la Chine aurait dû être plus active pour faire connaître le coronavirus au monde beaucoup plus tôt.

« La Chine fera tout ce qu’elle peut pour me faire perdre cette course », a déclaré Donald Trump. Il a dit qu’il pensait que Beijing voulait que son adversaire démocrate, Joe Biden, remporte la course pour atténuer la pression qu’il a exercée sur la Chine, notamment sur le commerce et d’autres questions technologiques, religieuses, et diplomatiques.

« Ils utilisent constamment les relations publiques pour essayer de faire comme s’ils étaient des partis innocents », a-t-il déclaré à propos des responsables chinois.