lundi, juillet 22

Nouveau recul de l’activité manufacturière en avril

La reprise dans le secteur manufacturier chinois en mars 2020 semble avoir été de courte durée. En effet, l’indice d’activité parrainé par Caixin montre une contraction en avril, en raison de la pandémie de coronavirus qui continue de peser sur la demande intérieure et internationale.

L’indice Caixin China General Manufacturing Purchasing Managers (PMI), qui donne un aperçu indépendant du secteur manufacturier du pays, est tombé à 49,4 en avril contre 50,1 le mois précédent, a révélé un rapport publié jeudi.

Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion de l’activité, tandis qu’une lecture en dessous indique une contraction. En février, la lecture est tombée à 40,3, la contraction la plus rapide de l’histoire des 16 ans de l’indice, alors que l’économie chinoise a calé au milieu de l’éclosion de Covid-19.

L’économie nationale a commencé à se redresser en mars, alors que le virus était maîtrisé, la propagation rapide de la maladie dans d’autres pays et régions a cependant perturbé le commerce international et creusé la consommation mondiale, infligeant un nouveau coup aux entreprises chinoises.

Bien que la production ait continué de se redresser en avril, les commandes à l’exportation se sont contractées pour un quatrième mois consécutif et à un rythme plus rapide, la lecture étant la plus faible depuis décembre 2008 pendant la crise financière mondiale.

« La forte baisse des commandes à l’exportation a sérieusement entravé la reprise économique de la Chine en avril, bien que les entreprises se soient progressivement remises au travail », a déclaré Zhong Zhengsheng, directeur de l’analyse macroéconomique au CEBM Group, une filiale de Caixin Insight Group. L’enquête a été réalisé auprès d’environ 500 entreprises manufacturières, du 7 avril au 22 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *