De notre stagiaire Alima Danfakha – Depuis 2020, des mesures globales ont été prises dans toute la Chine pour faire face efficacement à l’impact de l’épidémie et pour coordonner le développement de l’entreprenariat et de l’emploi pour les personnes retournant dans leur ville natale.

Cette information a été annoncé par le Ministère de l’Agriculture et des Affaires Rurales, le Ministère des Anciens Combattants et la Fédération Nationale des Femmes de Chine, qui ont organisé conjointement une vidéoconférence nationale sur la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi pour les personnes retournant dans leur ville natale.

L’entrepreneuriat et l’emploi dans les campagnes se sont développés. En 2020, le nombre de personnes retournant dans leur ville natale pour entreprendre et travailler atteignait 10,1 millions, soit une augmentation de 1,6 million par rapport à 2019, ce qui représente une augmentation de 19%.

Cette année 2020 possède la plus forte augmentation et la croissance la plus rapide, avec quatre catégories d’entrepreneurs formées par les travailleurs migrants, les étudiants universitaires, les militaires retraités et les femmes.

Plus de 19 millions de personnes retournant dans leur ville natale ont trouvé un emploi local, soulignant le rôle de «réservoir» de l’emploi rural.

La voie vers l’entrepreneuriat et l’emploi dans les campagnes s’est élargie. Les localités se concentrent sur la mise en œuvre de politiques visant à stabiliser les emplois, à développer de multiples industries, à développer les emplois, à optimiser la prestation de services et à améliorer le transfert de compétences.

Les localités cherchent également à développer activement la capacité d’entreprenariat et d’emploi dans l’industrie agricole, à accroître la valeur fonctionnelle de la campagne et à élargir l’espace pour les industries à valeur ajoutée afin d’augmenter l’efficacité.

Les niveaux d’entrepreneuriat et d’emploi ont été améliorés lors de ces retours à la campagne. Selon les statistiques, 55% des projets entrepreneuriaux issus de ces retours dans les villes natales ont utilisé les technologies de l’information pour mettre en place des boutiques en ligne, des ventes directes effectuées lors de diffusions en direct ou encore des distributions sans contact, créant ainsi des «produits phares du net».

Plus de 85% de ces projets appartiennent aux secteurs primaire, secondaire et tertiaire, couvrant un large éventail de domaines tels que la production, la vente, le service, l’agriculture, la culture, le tourisme, l’éducation et d’autres domaines.

Ces retours à la campagne pour créer des entreprises et des emplois ont un impact évident sur l’agriculture et l’élevage. «Faire pour les agriculteurs, avec les agriculteurs et pour les aide à gagner de l’argent».

En 2020, en moyenne, chacun de ces projets d’entrepreneuriat et d’innovation pouvait absorber environ 6,3 personnes pour des emplois stables et 17,3 personnes pour des emplois flexibles. Grâce à l’utilisation de contrats, de dividendes et d’actionnariat, la valeur ajoutée industrielle est laissée aux agriculteurs.

Liu Huanxin, vice-ministre du Ministère de l’Agriculture et des Affaires Rurales, a déclaré que la prochaine étape consiste à consolider et à étendre les acquis de la réduction de la pauvreté et à promouvoir les industries rurales pour qu’elles deviennent plus grandes et plus fortes.

Il faut également cultiver un certain nombre de sujets entrepreneuriaux et d’emplois enracinés dans les campagnes, lancer la production rurale et motiver les villageois à créer un certain nombre de parcs et de bases de démonstration de l’entrepreneuriat et de l’innovation en milieu rural. Cela afin d’offrir davantage de possibilités d’entrepreneuriat et développer davantage d’emplois pour les personnes qui reviennent à la campagne.