La Commission nationale de la santé (CNS) a annoncé que la Chine avait déjà administré le 21 mars 74,956 millions de doses de vaccin contre le Covid-19.

Par ailleurs, la production annuelle de la Chine a la capacité de répondre à la demande de la vaccination sur l’ensemble de la population dans le cadre des arrangements actuels de production, a déclaré Mao Junfeng, un responsable du ministère de l’Industrie et des technologies de l’information (MITI).

Ce dernier a expliqué lors d’une conférence de presse sur la sécurité et l’efficacité des vaccins contre le Covid-19, que la Chine a développé cinq vaccins.

En effet, trois vaccins inactivés, un vaccin à vecteur viral (adénovirus) et un vaccin produit à partir de cellules ovariennes de hamster, ont été approuvés pour une mise sur le marché conditionnelle ou une utilisation d’urgence.

«Les fabricants de vaccin chinois travaillent sans relâche pour produire plus de doses en utilisant d’autres moyens techniques», a expliqué Mao Junfeng. Ce dernier a appelé les fabricants à assurer la sécurité et la stabilité qualitatives des vaccins dans ce contexte de production à grande échelle.

Les autorités ont noté qu’elles allaient promouvoir progressivement la vaccination à travers l’ensemble de Chine de façon ordonnée et élargir la couverture vaccinale de la population, incluant les plus âgés et les plus jeunes.

Lors de la conférence de presse, He Qinghua, un responsable de la CNS, a indiqué que certaines régions de Chine avaient commencé à vacciner les personnes âgées de 60 ans et plus en fonction de leurs conditions de santé, et qu’elles élargiraient la couverture vaccinale lorsque plus de données seront disponibles sur l’efficacité et la sécurité des vaccins.

D’après les autorités de la municipalité de Qindong dans la province orientale chinoise de Jiangsu, la ville ambitionne de vacciner 40% de sa population, soit 8600 habitants âgés de 18 à 59 ans, d’ici le mois de juin. La municipalité commencera à vacciner les plus de 60 ans, soit 7800 personnes, entre juillet et décembre, et les moins de 18 ans seront vaccinés à partir de 2022.

Certaines régions, comme Beijing et Hefei dans la province orientale d’Anhui, ont déjà commencé à vacciner les plus de 60 ans en bonnes conditions physiques. Ils doivent fournir une évaluation complète de leur santé et du risque infectieux pour être vacciné.

Les autorités chinoises prévoient de redoubler d’efforts, afin de vacciner 560 millions de personnes, soit 40% de la population de Chine, d’ici la fin du mois de juin, et 330 millions de personnes supplémentaires d’ici la fin de l’année, couvrant ainsi 64% de la population totale du pays.

Feng Zijian, directeur adjoint du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de Chine, a rappelé à la population déjà vaccinée l’importance de continuer à porter un masque et à prendre toutes les précautions nécessaires dans les lieux publics.

Ce dernier a indiqué lors d’une conférence de presse que le risque de transmission des virus importés reste trés présent, et que le taux de vaccination en Chine reste pour le moment relativement faible.

Jusqu’à présent, la Chine n’a pas prévu d’exempter les voyageurs vaccinés se rendant sur son territoire d’un dépistage par acides nucléiques et des mesures de quarantaine, a-t-il précisé. Selon le Global Times, au moins 58 ambassades de Chine auraient publié des mesures proposant une demande facilitée de visa pour les personnes ayant été vaccinés avec l’un des vaccins chinois contre le Covid-19.