Le festival de l’eau, nommé aussi le festival Songgan, est l’événement traditionnel le plus important des Dai. Il s’agit en effet du nouvel an de l’ethnie selon leur calendrier.

Cette minorité Dai, de religion bouddhiste, compte environ 1,2 million de personnes en Chine, principalement situées dans le sud de la province du Yunnan. Durant cette fête, les gens s’arrosent avec de l’eau pour accueillir la nouvelle année.

Les Dai, habillés en costumes traditionnels, portent de l’eau pure dans un temple pour laver le bouddha avant de se verser de l’eau les uns aux autres. Ce rituel vise à purifier le Bouddha et les gens avec de l’eau pure.


Département de la Culture et du Tourisme de la Province du Yunnan

Durant trois jours de festivités, chaun peut a ssister à des courses de bateaux dragons, ainsi qu’aux chants et danses traditionnelles. Vieille de 700 ans, ce festival met à l’eau, mais surtout les Dai.

Le premier jour, Mairi (en Dai), s’apparente à la veille du Nouvel an chinois. Le deuxième jour, Naori (en Dai), n’appartient pas à l’année précédente, le nouvel an non plus. Et le troisième jour, Bawangma, correspond au nouvel an.

Chaque année, des milliers de touristes chinois et étrangers se réunissent dans les régions des Dai, principalement au Yunnan, en vue d’assister ) ce festival devenu un pont entre les cultures chinoises et étrangères.