Le gouvernement chinois s’est engagé à renforcer ses relations commerciales avec les pays d’Europe centrale et de leur apporter un soutien financier dans des projets d’infrastructures transfrontalières, afin de promouvoir la coopération régionale.

L’Europe centrale concerne 11 pays membres de l’Union européenne et 5 pays des Balkans. Ces territoires sont devenus importants sur terre ou en mer pour l’initiative du président Xi Jinping, « La Ceinture et la Route« .

« Nous espérons que la coopération (avec les pays d’Europe centrale) va rapprocher la Chine de l’Union européenne« , a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang pendant un sommet à Dubrovnik, en Croatie.

Les entreprises chinoises sont présentes depuis plusieurs années dans les Balkans, où elles participent au développement de routes, de ponts et d’autres infrastructures.

Ainsi, la construction du pont à haubans de Peljesac, qui reliera la région de Dubrovnik à la Croatie via la seule zone côtière contrôlée par la Bosnie, est le premier projet d’envergure mené par la China Road and Bridge Corporation dans un pays membre de l’Union européenne.

D’ailleurs, la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) ont convenu le 13 avril d’offrir des conditions de concurrence équitables aux entreprises étrangères exerçant des activités dans leur pays.

Cet accord fait partie des Lignes directrices de Dubrovnik pour la coopération entre la Chine et les PECO, publiées à l’issue de la 8ème réunion des dirigeants de la Chine et des PECO à Dubrovnik, ville côtière du sud de la Croatie.