De notre stagiaire Armand Lilian – D’après le chef du département des investissements étrangers, du ministère du commerce, l’utilisation réelle de capitaux étrangers a atteint un niveau record, de janvier à décembre 2018.

Entre janvier et décembre, 60 533 nouvelles entreprises à participation étrangère ont été créées, soit une augmentation de 69,8% par rapport à 2017.

L’utilisation réelle de capitaux étrangers s’est élevée à 885,61 milliards de yuan (115,2 mds €), soit 0,9% de plus que l’année précédente (119 milliards d’euros) soit une augmentation de 3% sur un an. Cette donnée ne prend pas en compte les données des secteurs financier, des valeurs mobilières et de l’assurance, comme ci-dessous.

En décembre, 5 830 entreprises à capitaux étrangers ont été créées en Chine, ce qui représente une augmentation de 20,5% par rapport à l’année précédente, ainsi qu’une utilisation réelle de capitaux d’une valeur de 92,34 milliards de yuan constituant une augmentation de 24,9% (12,1 milliards d’euros, soit une augmentation de 23,2%).

L’industrie manufacturière a connu une croissance rapide. Entre janvier et décembre, l’utilisation réelle de capitaux étrangers au sein de l’industrie manufacturière a augmenté de 20,1% par rapport à l’année précédente (dont les capitaux étrangers atteignaient 30,6%), ce qui représente une augmentation totale de 4,8 points de pourcentage. Par rapport à l’année précédente, l’industrie des hautes technologies a connu une croissance de 35,1%.

Les régions centrales et de l’ouest de la Chine ont connu une croissance rapide. Entre janvier et décembre, l’utilisation de capitaux étrangers dans les régions centrales a augmenté de 15,4% et de 18,5% dans les régions de l’Ouest. La zone pilote de libre-échange a connu une augmentation de 3,3%, soit 12,1% de plus que l’année précédente.

Les projets d’investissements étrangers ont connu une croissance rapide. De janvier à décembre 2018, le nombre de capitaux étrangers sous contrat, d’une valeur de 50 millions de dollar (44M€), est passé à 1700 millions d’euros (1496 M€), soit une augmentation de 23,3% en un an.

Cela tend à démontrer que la confiance des investisseurs étrangers dans les investissements de la Chine n’a pas été ébranlée. L’utilisation réelle de capitaux étrangers pour le rachat et la fusion d’entreprises a augmenté de 28,4% par rapport à l’année précédente.

L’investissement réel dans les principales sources d’investissement connaît un développement positif. Entre janvier et décembre, parmi les principales sources d’investissement, le montant des investissements réels effectués à Singapour, en Corée, au Japon, en Angleterre, en Allemagne et aux Etats-Unis a augmenté de 8,1%, 24,1%, 13,6%, 150,1%, 79,3% et 7,7% respectivement.

Celui des investissements réels des pays situés le long de « la Ceinture et la Route » (autrement connue sous le nom de nouvelle route de la soie), des 28 pays de l’Union européenne et de l’ANASE a augmenté de 13,2%, 22,6% et 13,8% respectivement.