La croissance des ventes de véhicules de tourisme en Chine ralentit en mai 2021, mais les ventes de véhicules électriques restent fortes, selon GlobalData.

Voiture Tesla

Les ventes de voitures de tourisme en Chine ont augmenté en base annuelle le mois dernier sur fond de reprise stable de l’économie nationale, a déclaré l’Association des voitures de tourisme de Chine.

Les ventes au détail des véhicules de tourisme, dont les berlines et les véhicules utilitaires sport, ont progressé de 1% en glissement annuel pour atteindre 1,62 million d’unités en mai, selon les données de l’association.

Les ventes ont progressé de 1% en mai par rapport à avril, a indiqué l’association. Ainsi, les ventes de véhicules de tourisme en Chine au cours des cinq premiers mois ont dépassé 8,36 millions d’unités, soit une hausse annuelle de 38,1% et un record historique pour cette période depuis 2011.

L’association attribue cette forte croissance à une base de comparaison faible et à l’expansion des ventes de véhicules à énergies nouvelles. Les ventes de voitures de luxe ont progressé de 13% sur un an en mai. Par rapport à mai 2019, elles ont bondi de 45%, reflétant la forte croissance grâce à la montée en gamme de la consommation en Chine, a ajouté l’association.

Pour Bakar Sadik Agwan, Senior Automotive Consulting Analyst chez GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan, «la croissance relativement lente des ventes de véhicules de tourisme en Chine peut être attribuée aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement et aux interruptions de production causées par les pénuries mondiales de puces».

D’après l’analyse, «les ventes de véhicules de tourisme ont décéléré en mai 2021 avec une croissance de seulement 1,1% sur une base annuelle et de 0,8% sur une base mensuelle (M-o-M). Comparativement, avril 2021 s’est avéré plus fort avec une croissance de 8,6% en glissement annuel par rapport à 2020. Cependant, il y a eu une augmentation de la traction des consommateurs vers les véhicules électriques (VE), ce qui constitue une évolution positive sur le marché chinois des véhicules de tourisme».

Ce dernier a expliqué que «certains équipementiers, dont Nissan et Honda, ont connu une baisse de volume, les ventes ont baissé de 14,6% et 4,1% en glissement annuel, respectivement. Toyota a résisté avec une croissance de 1,5% en glissement annuel en mai».

Alors que la forte résilience économique soutient les ventes d’automobiles en Chine et que les volumes mensuels sont revenus aux niveaux d’avant COVID-19, les pénuries de puces et la baisse de l’indice de confiance des consommateurs ont légèrement affecté les ventes. Cependant, l’impact devrait être de courte durée et sera balayé par la vigueur de l’économie.

Bakar Sadik Agwan a expliqué que les ventes de véhicules électriques neufs ont bondi de 177 % en glissement annuel en mai avec 185 000 véhicules vendus. SAIC-GM-Wuling Automobile Co. est resté le premier acteur des véhicules électriques en termes de ventes, suivi par BYD et Tesla.

En raison des politiques favorables aux véhicules électriques et des incitations lucratives, le marché est en constante augmentation et devrait continuer à croître à un rythme sain à court et à moyen terme.

«Dans l’ensemble, les ventes de véhicules ICE semblent suivre une croissance régulière au cours de l’année et le marché des véhicules électriques resterait dynamique», d’après ce dernier.

Le dernier scénario de vente de base de GlobalData prévoit que les ventes de véhicules légers en Chine augmenteront de 9,5% en 2021 par rapport à l’année précédente. La China Passenger Car Association a également révisé ses prévisions de ventes de véhicules électriques de 2,2 millions à 2,4 millions d’unités en 2021.

L’arrivée de nouveaux constructeurs automobiles et d’acteurs non conventionnels tels que Baidu, Xiaomi et Huawei intensifiera la course automobile en Chine mais aidera la Chine a atteindre son objectif de ventes de véhicules électriques de 20 % d’ici 2025.