Le nombre de tourisme chinois visitant Madagascar a augmenté. En 2017, ils sont 3 083 à s’être rendu dans la Grande Ile, selon les statistiques du ministère malgache du tourisme.

Ce chiffre est encore loin des objectifs du gouvernement, qui prévoit d’accueillir 50 000 touristes chinois à Madagascar. Le ministre du tourisme attend des opérateurs privés qu’ils renforcent leur capacité d’accueil.

A son retour du Forum sur l’importation de Chine, à Shanghai du 5 au 10 novembre, le ministre du tourisme Jean Brunelle Razafitsiandraofa a assuré qu’une nouvelle collaboration était née entre les deux pays.

A lire aussi : Madagascar compte saisir l’opportunité du CIIE

« La Chine est prête à apporter son soutien à Madagascar pour doubler le nombre d’arrivées de touristes chinois à Madagascar, à partir de la prochaine saison. La seule condition que ce pays recommande, c’est de réserver un meilleur accueil et traitement aux voyageurs chinois visitant Madagascar », a souligné ce dernier.

Les chinois sont le groupe touristique le plus important sur le marché mondial du tourisme et notamment à Madagascar. Ils étaient 122 millions de chinois à visiter le monde en 2016, soit une dépense de tourisme de près de 261 milliards d’euros.

Jean Brunelle Razafitsiandraofa a souligné que les touristes chinois à Madagascar dépensent entre 100 et 150 dollars par jour dans la Grande île, particulièrement dans l’île de Nosy be, Morondava, l’Isalo et Sainte-Marie.

En juin 2017, une forte de l’Office national du tourisme de Chine, (China National Tourism Administration), est venue concrétiser des accords en matière de tourisme discutés lors de la récente visite du Président Hery Rajaonarimampianina en mars 2017 en Chine avec le président chinois, Xi Jinping.

Parmi ces accords figure le vol aérien direct Canton – Madagascar, les rencontres et les contacts entre les opérateurs touristiques chinois et malgaches, entre autres, …