Le ministre du tourisme, Jean Brunelle Razafintsiandraofa était présent à l’Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) de Shanghai du 5 au 10 novembre, où il a assuré que «Madagascar n’est pas en reste», et compte profiter de l’ouverture du marché chinois.

Accompagné d’une délégation, le ministre malgache a indiqué à l’agence de presse Xinhua que «la Chine offre une opportunité à tout le monde et chacun doit savoir saisir cette opportunité».

Le ministre a précisé que son pays cherchait à faire valoir, à travers les quatre stands aménagés à l’exposition, ses produits agricoles comme la vanille, le cacao, le café et le clou de girofle, ainsi que des produits de son sous-sol, tels que les minerais, les pierres précieuses et l’or.

Le Ministre a en outre indiqué que l’île s’attelait au développement du «tourisme durable», qui consiste à conserver ses riches faunes et flores endémiques sans négliger la mise en place des infrastructures nécessaires.

Dans un communiqué, Jean Brunelle Razafintsiandraofa s’est félicité de la «célérité» de la collaboration sino-malgache. Selon lui, les contrats passés avec la Chine sont tous réalisés rapidement et de façon positive. «Avec d’autres puissances, il y a toujours des promesses, mais leur réalisation est soumise à de nombreuses conditions», a-t-il regretté.