Sélectionner une page

Police et Justice,SOCIETE

Incarcéré pour avoir donné à ses chiens des noms de fonctionnaires

Un éleveur canin a donné les noms d’agents affectés au maintien de l’ordre à ses chiots. Cette attribution lui a valu d’être convoqué par la police puis condamné à dix jours d’incarcération.

Ce trentenaire habitant la province d’Anhui a appelé ses chiots Chengguan et Xieguan, soit les nom des fonctionnaires affectés à la lutte contre la petite criminalité urbaine et du nom des employés publics chargés notamment de la circulation.

Les agents se sont senti insultés, et l’ont accusé d’avoir transgressé la loi en matière de sécurité publique. L’homme a expliqué avoir mentionné les noms de ses chiots sur le réseau social WeChat «pour plaisanter» mais cela n’a pas convaincu les autorités.

L’enquête a conclu que l’éleveur canin avait transgressé les «articles concernés de la loi de la République populaire de Chine en matière de sécurité publique». L’accusé a fait part de ses regrets, assurant qu’il n’avait pas connaissance de ces interdictions.

De nombreux internautes ont été choqués par cette interpellation et ont pris la défense de l’éleveur en affirmant ne pas savoir que certains noms de chien n’étaient pas autorisés.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :