Le géant de l’e-commerce Alibaba a plus que triplé son bénéfice net sur un an au premier trimestre, grâce à la croissance de l’informatique en nuage et à sa base d’utilisateurs.

Le groupe a réalisé sur la période de janvier à mars un bénéfice net de 25,8 milliards de yuans (3,4 milliards d’euros), en hausse de 242% sur un an, a-t-il indiqué Alibaba dans un communiqué de presse.

Son chiffre d’affaires a augmenté de 51% sur un an à 93,49 milliards de yuans (13,93 milliards de dollars). Ce chiffre est au-dessus des 91,7 milliards estimés par les analystes sondés par l’agence Bloomberg.

Alibaba se félicite d’avoir « amélioré la fidélité de (ses) utilisateurs » et d’en avoir conquis « de nouveaux dans les villes moins développées« , grâce notamment au rachat de la plateforme de livraison de repas Ele.me.

En dépit du ralentissement de la croissance et des incertitudes liées à la guerre commerciale avec Washington, Alibaba a vu sa base d’utilisateurs grossir de 18 millions (16 M€) depuis décembre pour atteindre 654 millions (584 M€).

Sur l’exercice décalé de 2018-2019 achevé fin mars, Alibaba a dégagé un bénéfice part du groupe de 13 milliards de dollars (11,6 mds €), soit une hausse de 27% par rapport aux 10,2 milliards (9,2 mds €)annoncés il y a un an.

Son chiffre d’affaires annuel a bondi de 51% à 37,68 milliards de yuans (56,15 milliards de dollars), porté notamment par les recommandations personnalisées de produit que le groupe propose aux utilisateurs de ses plateformes.

Ces recommandation ont permis à Alibaba de générer davantage de ventes. Pour se diversifier, le groupe de Jack Ma a investit massivement dans l’intelligence artificielle, l’informatique en nuage (« cloud« ), mais aussi dans les magasins physiques, avec un réseau de supérettes.

« Nous voyons un développement significatif de la clientèle et des revenus » sur l’activité « cloud », a précisé Alibaba. Celle-ci a généré 7,72 milliards de yuans au premier trimestre (1,15 milliard de dollars), soit 76% de hausse sur un an.