Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, va quitter le conseil d’administration de SoftBank Group en juin, après avoir été administrateur pendant 13 ans, a annoncé le conglomérat japonais, le 18 mai.

La société holding japonaise, SoftBank, a enregistré des pertes annuelles record le jour de l’annonce de son retrait, a rapporté Caixin.

La démission de Jack Ma prendra effet le 25 juin, lorsque SoftBank tiendra son assemblée annuelle des actionnaires. SoftBank n’a pas expliqué le départ de Jack Ma.

Cependant, il s’agit de la dernière décision du milliardaire chinois de se retirer de ses rôles commerciaux, afin de se concentrer sur la philanthropie. Jack Ma, l’homme le plus riche de Chine avec une valeur nette de 41,8 milliards de dollars (37,6 mds€), a pris sa retraite en tant que président d’Alibaba en septembre. Il a démissionné de son poste de PDG d’Alibaba en 2013.

Le départ de Jack Ma est remarquable compte tenu de ses liens étroits d’une décennie avec le fondateur et PDG de SoftBank, Masayoshi Son. SoftBank a été l’un des premiers investisseurs d’Alibaba, misant 20 millions de dollars (18 M€) sur la plateforme de commerce électronique en 2000, un an après la création d’Alibaba.

SoftBank détient actuellement environ 25% de la société chinoise, qui a une capitalisation boursière de près de 545 milliards de dollars (490,5 M€) et est l’investissement le plus précieux de SoftBank. Jack Ma a rejoint le conseil d’administration de SoftBank en 2007.