«La plupart des ressortissants chinois ont été évacués d’Afghanistan», a déclaré l’ambassadeur de Chine en Afghanistan, Wang Yu, le 28 août dans un communiqué diffusé par la chaîne CGTN.

L’ambassadeur de Chine en Afghanistan, Wang Yu, a déclaré que l’ambassade était en communication et en coordination avec les talibans afghans. «Les talibans afghans ont promis d’assurer la sécurité des ressortissants chinois, des institutions et des entreprises dans le pays», a déclaré le diplomate.

Ambassadeur de Chine en Afghanistan, Wang Yu

«Ils ont délivré des lettres de garantie de sécurité à certains ressortissants chinois dans le besoin», a ajouté l’ambassadeur de Chine.

Les services de l’ambassade de Chine a également exhorté ceux qui ont volontairement décidé de rester en Afghanistan à renforcer la sensibilisation et les mesures de sécurité, à respecter les coutumes religieuses locales et à rester à l’écart des zones où la sécurité ne peut être garantie, comme l’aéroport de Kaboul.

Concernant la coopération commerciale entre la Chine et l’Afghanistan, WangYu a déclaré que l’Afghanistan avait exporté plus de 3 000 tonnes de pignons de pin vers la Chine via le couloir aérien Chine-Afghanistan ces dernières années, pour une valeur de plus de 34 millions de dollars (30,6 M€).

«La Chine a aidé l’Afghanistan dans la construction d’infrastructures et l’amélioration des moyens de subsistance de la population, comme la construction de bâtiments d’enseignement et d’hôpitaux», a déclaré le diplomate.

Ce dernier a souligné que depuis le début de la pandémie de Covid-19, «la Chine a fourni des fournitures médicales à l’Afghanistan, telles que des oxygénateurs, des appareils respiratoires, des kits de test et des vaccins, entre autres, contribuant à la lutte du pays contre le coronavirus».

L’ambassadeur a assuré que la Chine contribuerait au processus de paix et de reconstruction en Afghanistan, dans le cadre de sa politique étrangère. Cela signifie que «la Chine respecte la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de l’Afghanistan».

«La Chine adhère au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures de l’Afghanistan et est disposée à accroître la communication avec la communication internationale pour encourager l’Afghanistan à construire un système politique ouvert et inclusif, à poursuivre des politiques intérieures et étrangères modérées et stables, et à couper complètement les liens avec toutes les organisations terroristes», a souligné l’ambassadeur.

Wang Yu a ajouté que l’ambassade continuerait de suivre l’évolution de la situation en Afghanistan, d’établir des contacts approfondis avec diverses factions, de promouvoir l’amitié bilatérale et de continuer à aider les ressortissants chinois en Afghanistan à résoudre leurs problèmes dans la limite des capacités de l’ambassade.

De son côté, le président chinois Xi Jinping a déclaré que la Chine était disposé à «renforcer sa communication et sa coordination avec la Russie et la communauté internationale au sens large sur la question afghane».

Lors d’une conversation téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine, il a appelé à «des efforts concertés pour encourager toutes les factions en Afghanistan à bâtir une structure politique ouverte et inclusive via la consultation, à mettre en œuvre des politiques domestique et extérieure modérées et prudentes, à se dissocier totalement de tous les groupes terroristes et à entretenir des relations amicales avec le reste du monde, en particulier les pays voisins».