La Chine s’oppose aux abus américains en matière de contrôle des exportations et appelle les Etats-Unis à revenir sur la voie de la coopération, a déclaré Gao Feng, porte-parole du ministère du Commerce.

A lire aussi : Guerre commerciale : La Chine « ne cédera pas à la menace »

Cette déclaration intervient à deux jours de la rencontre très attendue entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping. Les Etats-Unis doivent annuler sans délai les sanctions visant le groupe chinois d’équipements de télécommunications Huawei, a déclaré Gao Feng, lors d’un point presse.

Donald Trump a déclaré qu’il était possible d’aboutir à un accord avec son homologue chinois, Xi Jinping. Mais il s’est dit prêt à imposer de nouveaux droits de douane sur la quasi-totalité des produits chinois non encore taxés, si le texte n’est pas conclu.

A lire aussi : Donald Trump menace la Chine avant le G20

Le président américain a laissé entendre que le dossier du géant chinois des télécoms Huawei pourrait être inclus dans cet éventuel accord. Washington a inscrit Huawei sur une « liste noire » au nom de la protection de la sécurité nationale.

Ce document interdit aux entreprises américaines de lui vendre des produits, notamment des composants électroniques, sans autorisation préalable. La société Huawei nie que ses produits puissent compromettre la sécurité des Etats-Unis.