Le porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng, a averti ce 5 juillet que son gouvernement ne céderait pas à la «menace» de guerre commerciale avec Washington. Car des taxes douanières chinoises et américains vont entrer en vigueur sur des dizaines de milliards de dollars de marchandises faisant entrer les deux pays, dans une guerre commerciale.

«La Chine ne cédera pas à la menace ni au chantage», a assuré le porte-parole du ministère du commerce lors d’une conférence de presse. Ce dernier a indiqué que «les Etats-Unis sont à l’origine de cette guerre commerciale, nous ne la souhaitons pas mais nous n’avons pas d’autre choix que de nous battre au nom des intérêts du pays et du peuple».

Gao Feng a déploré la décision de l’administration américaine d’imposer jeudi 4 juillet à minuit des droits de douane prohibitifs sur des produits chinois représentant 34 milliards de dollars d’importations annuelles.

Le porte-parole a assuré que des taxes seront imposées en réaction à ces droits de douane sur le même montant de produits importés par la Chine des Etats-Unis. «Mais le gouvernement chinois attendra la mesure américaine et ne la devancera pas», a-t-il souligné.

Toutefois, pour ce dernier les Etats-Unis se tirent «une balle dans le pied» par ces mesures commerciales, car «sur la liste des 34 milliards de dollars de produits d’importation, environ 20 milliards, soit 59% du total, sont fabriqués par des entreprises à capitaux étrangers», dont «les entreprises américaines en représentent une grande proportion».

Guerre commerciale lancée entre la Chine et les Etats-Unis