Le président américain Donald Trump a menacé le 26 juin d’imposer de nouvelles taxes sur les importations chinoises si aucun accord est conclu sur le commerce avec son homologue chinois Xi Jinping lors de leur rencontre au sommet du G20, à Osaka.

Après les doutes sur une rencontre entre les deux hommes, poussée par Donald Trump, ce dernier a annoncé qu’il allait imposer « des taxes supplémentaires, des taxes supplémentaires très substantielles, si cela ne marche pas, si on ne conclut pas un accord ».

Dans une interview à Fox Business Network, il a expliqué que ces nouvelles taxes seraient de 10% et non 25%. Le chef de la Maison Blanche a toutefois jugé possible de parvenir à un accord avec Xi Jinping.

Selon lui, «l’économie de la Chine s’effondre, ils veulent un accord». L’échange prévu au Japon sera la première entre les deux dirigeants depuis novembre dernier. Il interviendra alors que les négociations commerciales entre Washington et Beijing sont dans l’impasse depuis début mai.

A lire aussi :

Donald Trump a décidé le mois dernier de relever les droits de douane prélevés sur 200 milliards de dollars (176 mds €) d’importations chinoises, menace d’imposer des taxes sur 300 milliards (264 mds) de produits chinois supplémentaires, soit la quasi-totalité des importations chinoises aux Etats-Unis. De son côté, la Chine a répliqué par des mesures de rétorsion.

Pour le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, l’accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine est bouclé à «environ 90%», rapporte CNBC. «Nous avions fait environ 90% du chemin et je pense qu’il y a une voie pour arriver au bout», a-t-il assuré lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision.