La Chine devrait dépasser 56 économies dans le classement mondial du revenu par habitant d’ici 2025, selon l’agende de presse économique, Bloomberg, sur la base des projections du Fonds monétaire international (FMI).

Selon les données analysées par Bloomberg à partir des Perspectives de l’économie mondiale du FMI du mois dernier, d’ici 2025, la Chine se classera au 70ème rang mondial, la plaçant sur le point de rejoindre le tiers le plus riche des économies.

La Chine devrait alors avoir un PIB par habitant, ajusté du pouvoir d’achat, égal à 25 307 dollars (31 330,89€) en 2025, dépassant l’Argentine, a rapporté Bloomberg. D’ailleurs, le revenu disponible par habitant de la Chine a atteint 23.781 yuans (environ 3.549 dollars) au cours des trois premiers trimestres de l’année, en hausse de 3,9% par rapport à la même période l’année dernière en termes nominaux, selon le Bureau d’État des Statistiques.

Pour Jim O’Neill, ancien responsable de la recherche économique mondiale chez Goldman Sachs Inc, qui a inventé l’acronyme «BRIC» (Brésil, Russie, Inde, Chine) en 2001, a déclaré que ce bloc «pourrait devenir collectivement plus grand que les pays du G7» dans les années 2030, se référant au Groupe des Sept nations les plus riches. «C’est presque exclusivement grâce à la Chine et, dans une moindre mesure, l’Inde», a-t-il noté.

Selon Bloomberg, le PIB par habitant en Chine a pratiquement doublé de 2000 à 2006. Il a également doublé avant 2013 et devrait encore doubler d’ici 2024, soit un taux de croissance annualisé de 9,1% sur une période de 25 ans.

«Les entreprises en Chine ont non seulement signalé le plus grand succès à ce jour dans la récupération de la production perdue à cause du COVID-19, mais prévoient également de réaliser la récupération complète la plus rapide», a indiqué Chris Williamson, économiste chez IHS Markit.