mercredi, juillet 24

Étiquette : FMI

Le FMI a relevé la prévision de croissance du PIB de la Chine à 5% pour 2024
ECONOMIE

Le FMI a relevé la prévision de croissance du PIB de la Chine à 5% pour 2024

Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé le 29 mai sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine pour 2024 à 5,0%, saluant les mesures dernières prises par Pékin pour stimuler son économie. "La croissance économique de la Chine devrait rester solide à 5% en 2024 et ralentir à 4,5% en 2025", a déclaré le FMI dans un communiqué. Cette décision est "motivée par des données solides sur le PIB au premier trimestre et des mesures politiques récentes", a-t-il ajouté. Le FMI prévoyait précédemment une croissance de 4,6% cette année, ce qui est inférieur à l'objectif d'environ 5% fixé par les autorités chinoises en mars. La croissance économique de la Chine a été mise à mal ces dernières années par une crise persistante de l'endettement sur le marché immobil...
Le FMI, optimiste sur la croissance,, s’inquiète des défis à relever pour la Chine
ECONOMIE

Le FMI, optimiste sur la croissance,, s’inquiète des défis à relever pour la Chine

Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé le 29 mai sa prévision de croissance pour la Chine à 5% en 2024, mais s'inquiète toutefois des défis sur le plan industriel et budgétaire. La deuxième économie mondiale peine encore à se relever des années Covid et est pénalisée par une crise persistante de l'endettement sur le marché immobilier. Ce secteur a représenté durant plusieurs décennies environ un quart du produit intérieur brut (PIB) du pays. A cela s'ajoute, la baisse des dépenses de consommation et le risque de déflation. Cependant, il y a désormais des signes de reprise car au premier trimestre 2024, la croissance a dépassé les attentes, à 5,3% sur un an, qualifié par Pékin de "bon début". Cette performance, ainsi que "les mesures politiques récentes" de la Chine, ont pous...
Le FMI demande à la Chine des réformes «pro-marché»
ECONOMIE

Le FMI demande à la Chine des réformes «pro-marché»

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé le 24 mars la Chine à "un ensemble complet de réformes favorables au marché", pour stimuler une économie atone, face à une crise du logement, une faible demande intérieure et un chômage des jeunes élevé. Les décideurs chinois n'ont jusqu'à présent pas répondu aux demandes du FMI de dynamiser l'économie par des mesures de relance gouvernementales massives. Ces derniers ont préféré se tourner vers une croissance "de haute qualité". "La transition d'une croissance de taux élevés vers une croissance de haute qualité est la bonne voie" et la Chine "est déterminée à le faire", a déclaré au Forum chinois du développement à Pékin la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva. Cette dernière a toutefois averti que "cette transformation ...
Le FMI revoit en hausse sa prévision de croissance pour la Chine  en 2023
ECONOMIE

Le FMI revoit en hausse sa prévision de croissance pour la Chine en 2023

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu en hausse sa prévision de croissance pour la Chine en 2023, s'attendant désormais à 5,4% sur fond de reprise de la consommation et de récentes mesures de soutien du gouvernement. La précédente prévision était de 5% pour la deuxième économie mondiale, tandis que le FMI a aussi relevé ses attentes pour 2024, prédisant une hausse du PIB chinois de 4,6%, contre 4,2% auparavant. "L'économie chinoise est en passe d'atteindre l'objectif de croissance fixé par le gouvernement, reflétant une forte reprise post-COVID-19", selon l'annonce faite par Gita Gopinath, première directrice générale adjointe du FMI, après une visite en Chine. Une équipe du FMI s'est rendue en Chine du 26 octobre au 7 novembre pour mener des discussions sur les consultati...
Le FMI est optimiste quant aux négociations sur la dette entre le Suriname et la Chine
Amériques, MONDE

Le FMI est optimiste quant aux négociations sur la dette entre le Suriname et la Chine

Le Fonds monétaire international est optimiste vis-à-vis du dialogue entre le Suriname et la Chine qui devrait aboutir à un accord sur la dette alignée sur les conditions offertes aux autres créanciers officiels, a déclaré le chef du Département de l'hémisphère occidental (WHD) du Fonds. "Il y a eu un dialogue très productif ... au cours des dernières semaines et pour nous, il est très important que cet accord soit construit dans des termes comparables", a déclaré Rodrigo Valdes à l'agence de presse Reuters. Ce dernier a indiqué que "c'est très important pour la prochaine revue... et le conseil d'administration (du FMI) a été très clair sur le fait qu'il voulait que cette question soit résolue". Rodrigo Valdes a déclaré qu'il avait cru comprendre que le Suriname avait reçu une pro...
Le FMI se dit «inquiet» de la crise immobilière en Chine, demandant à «restaurer la confiance»
ECONOMIE

Le FMI se dit «inquiet» de la crise immobilière en Chine, demandant à «restaurer la confiance»

«Nous sommes particulièrement inquiets concernant la stabilité financière en Chine», a déclaré lors d'une conférence de presse Tobias Adrian, directeur du département des marchés monétaires et de capitaux du FMI. Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la Chine, en raison d'une crise sans précédent dans l'immobilier qui pénalise l'activité. La crise immobilière en Chine suscite les craintes du FMI, qui se dit «particulièrement inquiète» concernant la stabilité financière dans le pays et appelle à «restaurer la confiance dans le secteur immobilier». «Nous sommes particulièrement inquiets concernant la stabilité financière en Chine», a déclaré lors d'une conférence de presse Tobias Adrian, directeur du département des marchés monét...
Le FMI optimiste quant à la capacité de la Chine à atteindre son objectif de croissance de 5%
ECONOMIE

Le FMI optimiste quant à la capacité de la Chine à atteindre son objectif de croissance de 5%

Le Fonds monétaire international (FMI) a affirmé sa confiance dans la capacité de la Chine à atteindre son objectif de croissance de 5% pour l'année en cours, a déclaré Julie Kozack, porte-parole en chef du FMI, lors d'une conférence de presse régulière jeudi. Reconnaissant un ralentissement notable de l'économie de la Chine depuis le premier trimestre 2023, le FMI souligne que les données récentes indiquent des signes de stabilisation. L'évaluation du FMI reflète les défis posés après la politique stricte Zéro Covid et un ralentissement substantiel du secteur immobilier chinois, qui continuent tous deux d'avoir un impact sur la demande des consommateurs. "À moyen terme, nous nous attendons à ce que la croissance de la Chine ralentisse pour atteindre environ 3,5%, compte tenu des ...
Le FMI salue des discussions « productives » en Chine
ECONOMIE

Le FMI salue des discussions « productives » en Chine

La patronne du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, s'est félicitée le 4 septembre de "discussions très productives et substantielles" avec les dirigeants chinois à l'issue d'une visite dans le pays. Le FMI a abaissé en juillet sa prévision de croissance mondiale pour 2023, mais prévoit toujours 5,2% de hausse du PIB pour la Chine, en phase avec l'objectif du gouvernement chinois "d'environ 5%". La croissance de la Chine a ralenti au cours des derniers mois, en raison d'une chute de la consommation, du chômage élevé des jeunes et d'une crise de la dette dans l'immobilier. "Nous avons eu des discussions très productives et substantielles avec les dirigeants chinois", a indiqué le 4 septembre dans une vidéo publiée sur X (Twitter) la directrice générale du FMI,...
La patronne du FMI en visite en Chine
ECONOMIE

La patronne du FMI en visite en Chine

La patronne du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a entamé le 30 août en Chine une tournée asiatique qui la conduira également en Indonésie et en Inde, a annoncé l'institution internationale. «Du 30 août au 3 septembre, la directrice générale se rendra en Chine pour participer à des discussions bilatérales avec l'équipe dirigeante chinoise», a indiqué une porte-parole du FMI dans un communiqué transmis à l'AFP. Kristalina Georgieva s'était déjà rendue en Chine en mars pour une longue visite, où elle avait notamment participé à un forum organisé par le gouvernement chinois. Elle y avait notamment salué la forte contribution que la Chine apportera à la croissance mondiale en 2023, exhortant toutefois le gouvernement chinois à rééquilibrer son économie vers la co...
Le FMI maintient une prévision de croissance de 5,2% pour la Chine en 2023
ECONOMIE

Le FMI maintient une prévision de croissance de 5,2% pour la Chine en 2023

Le Fonds monétaire international a maintenu ses prévisions de croissance pour la Chine à 5,2% pour l'année 2023, affirmant que la réouverture du pays avait suscité l'espoir de "retombées positives" sur le reste du monde, tout en abaissant ses perspectives pour l'économie mondiale. "Alors que les vagues de COVID-19 se sont calmées en janvier de cette année, la mobilité s'est normalisée et les indicateurs économiques à haute fréquence - tels que les ventes au détail et les réservations de voyages - ont commencé à se redresser", a écrit le FMI dans son rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale, publiée le 11 avril. "La réouverture et la croissance de l'économie (chinoise) généreront probablement des retombées positives, avec des retombées encore plus importantes pour les pays ...
Le FMI appelle la Chine à rééquilibrer son économie vers la consommation
ECONOMIE

Le FMI appelle la Chine à rééquilibrer son économie vers la consommation

La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a salué la forte contribution que la Chine apportera à la croissance mondiale en 2023. Elle a cependant demandé à Pékin de rééquilibrer son économie vers la consommation. Le FMI prévoit une hausse de 5,2% du PIB du géant asiatique cette année, une performance rendue possible par la progressive normalisation de l'activité après la levée des restrictions anti-Covid dans le pays en décembre. "Ce rebond vigoureux signifie que la Chine devrait représenter environ un tiers de la croissance mondiale en 2023, ce qui donnera un coup de fouet bienvenu à l'économie mondiale", a indiqué Kristalina Georgieva. Le rebond chinois en 2023 serait porté par la réouverture de l'économie plus rapide qu'anticipée et la reprise ...
La croissance chinoise revue à la baisse
ECONOMIE

La croissance chinoise revue à la baisse

Une baisse des perspectives de croissance de la Chine pour 2022 et 2023 est désormais "très probable", a déclaré la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, lors d'un entretien à l'Agence France Presse. Cette dernière a estimé que le changement de politique face au Covid-19 créera "quelques difficultés" dans un premier temps. "Il est très probable que nous abaissions nos prévisions de croissance pour la Chine, tant pour 2022 que pour 2023. Les restrictions liées au Covid ont créé un frein à la croissance mais désormais le relâchement créera quelques difficultés dans les prochains mois", a indiqué la cheffe du Fonds monétaire international (FMI). Lors de la publication de son rapport annuel, le FMI avait estimé la croissance chinoise pour 2022 à 3,2% avant de remonter à 4,4% ...
Le FMI demande à la Chine d’accélérer les vaccinations pour relancer l’économie
ECONOMIE

Le FMI demande à la Chine d’accélérer les vaccinations pour relancer l’économie

Le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté la Chine à accélérer le rythme des vaccinations contre le COVID-19 et à soutenir davantage son secteur immobilier en pleine difficulté afin de limiter les risques de ralentissement économique mondial. Suite à des réunions organisées dans le cadre de son examen annuel des politiques économiques de la Chine, le FMI a annoncé maintenir les prévisions de croissance publiées en octobre. En effet, le FMI avait indiqué, dans un communiqué daté du 11 octobre, avoir "abaissé nos prévisions de croissance pour la Chine l’an prochain à 4,4 % en raison de l’affaiblissement du secteur immobilier et du maintien des confinements". Le Fonds s'attend à une croissance du PIB de 3,2% en 2022 et de 4,4% en 2023 et prévoit l'arrêt progressif de la politi...
Le Premier ministre chinois rencontre les dirigeants du FMI
ECONOMIE

Le Premier ministre chinois rencontre les dirigeants du FMI

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, en marge du Sommet de l'ASEAN. Ce dernier a déclaré que "l'économie et la finance mondiales sont hautement intégrées et qu'aucun pays ne peut rester à l'abri face à de multiples défis". Les pays doivent renforcer la coopération et la coordination des politiques macroéconomiques, afin de former une synergie pour maintenir la stabilité de l'économie mondiale et prévenir la récession, a déclaré Li Keqiang, selon l'agence de presse, Xinhua. Informant la directrice du FMI de la situation économique de la Chine, le Premier ministre chinois a déclaré que "face à l'impact soudain de la pandémie en 2020, la Chine a réservé des outils politiques dans sa régu...
Le ralentissement économique de la Chine va freiner la croissance en Asie
ECONOMIE

Le ralentissement économique de la Chine va freiner la croissance en Asie

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance en Asie-Pacifique, en raison d'un ralentissement économique en Chine "brutal et inhabituel". La croissance mondiale peine à se redresser en raison de la guerre en Ukraine et de l'inflation. Dans ce contexte, le FMI avait prévenu au début du mois d'octobre 2022 que plusieurs pays développés pourraient risquer la récession l'an prochain. Bien que l'Asie-Pacifique est un "point relativement lumineux" par rapport à d'autres parties du monde, elle du faire face à des chocs ayant entravé la reprise de l'économie mondiale, a indiqué le FMI dans ses Perspectives économiques régionales. Cet contexte en Asie-Pacifique intervient au moment où la région asiatique est confrontée au "ralentissement brutal et ...
Les prévisions de croissance pour la Chine abaissée par le FMI
ECONOMIE

Les prévisions de croissance pour la Chine abaissée par le FMI

Le FMI a revu à la baisse ses prévisions de croissance de la Chine pour l'année 2022, et 2023, en raison d'une crise dans l'immobilier et des restrictions sanitaires dues au Covid-19 qui pèsent sur l'activité. En 2022, la deuxième économie mondiale devrait voir son produit intérieur brut (PIB) progresser de 3,2% seulement après 8,1% en 2021, selon les prévisions économiques mondiales du Fonds monétaire international. Il s'agirait pour la Chine de sa croissance la plus basse depuis plus de 40 ans, (hors période de Covid) et d'un rythme inférieur à la précédente prévision du FMI en juillet (3,3%). Ce chiffre est en-dessous de l'objectif "d'environ 5,5%" fixé pour cette année par Pékin. Selon le FMI, la Chine devrait ensuite voir son PIB progresser de 4,4% en 2023, en baisse de 0,2 p...
« Crise de la dette au Sri Lanka : comment peut-on blâmer la Chine ? »
Asie/Pacifique, Tribunes - Analyses

« Crise de la dette au Sri Lanka : comment peut-on blâmer la Chine ? »

L'ambassade de Chine à Paris a publié une note dans laquelle, elle explique en quoi la Chine n'est pas responsable de la crise actuelle au Sri Lanka. Récemment, la crise économique au Sri Lanka a entraîné des troubles politiques et un changement de gouvernement dans le pays. Certains médias français en ont profité pour chanter le même refrain selon lequel « les projets faramineux financés par la Chine ont creusé la dette extérieure » du Sri Lanka et « le Sri Lanka est pris dans le piège de la dette chinoise », cherchant à lier la crise actuelle du pays à la Chine. Ces reportages induisent gravement le public en erreur. L’Ambassade de Chine en France tient à apporter les éclaircissements suivants pour rétablir la vérité. D’abord, la crise actuelle de la dette du Sri Lanka est principa...
Le Sri Lanka stoppe ses remboursements envers les banques chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

Le Sri Lanka stoppe ses remboursements envers les banques chinoises

L’ancien ministre des Finances du Sri Lanka a déclaré au Parlement que le pays n’avait pas payé sa dette aux banques chinoises. Par la suite, le gouverneur de la banque centrale sri-lankaise a déclaré que le Sri Lanka n’assurerait pas le service de sa dette en dollars tant que le pays n’aurait pas achevé la restructuration de sa dette. Lire aussi : La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l'origine de la crise au Sri Lanka LA CHINE, 3EME BAILLEUR La Chine se classe au troisième rang des créanciers du Sri Lanka après le Japon et la Banque Asiatique de Développement, et représente 10% de la dette. Pékin a promis de "jouer un rôle positif" dans les discussions avec le Fonds monétaire international sur un éventuel prêt d'urgence. La Chine a proposé de prêter davantage,...
La Chine prête à s’engager dans la restructuration de la dette des pays pauvres
ECONOMIE

La Chine prête à s’engager dans la restructuration de la dette des pays pauvres

La Chine s'est engagée à travailler «de manière constructive» sur la restructuration de leur dette, a souligné Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI. «Nous avons obtenu un engagement très concret de la Chine pour rejoindre le comité sur la Zambie et d'une manière plus générale, pour travailler de manière constructive» sur le cadre commun du G20, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. Au début de la pandémie de Covid-19, les pays riches du G20 avaient offert aux pays pauvres un moratoire sur le paiement du service de leur dette jusqu'à la fin de l'année avant de le prolonger jusqu'à la fin 2021. Lire aussi : La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l’origine de la crise au Sri Lanka Outre cette initiative de suspension du service ...
FMI : ralentissement prolongé de l’économie chinoise
ECONOMIE

FMI : ralentissement prolongé de l’économie chinoise

La directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva a déclaré que la Chine a les marges de manœuvre suffisante pour prendre des mesures destinées à soutenir la seconde puissance économique mondiale. Les actions de la Chine visant à soutenir l'économie seront essentielles à la reprise de l'économie mondiale, a indiqué la cheffe du FMI. Elle a toutefois avertit qu'un ralentissement prolongé aurait des effets substantiels des retombées. Dans une vidéo diffusée lors du Forum annuel de Boao pour l'Asie à Hainan (Chine), Kristalina Georgieva a déclaré que le soutien de la politique pourrait inclure "le déplacement de l'attention vers les ménages vulnérables pour renforcer la consommation, ce qui peut également aider à soutenir les objectifs climatiques de la Chine...
Le secteur immobilier chinois inquiète le FMI
ECONOMIE

Le secteur immobilier chinois inquiète le FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) a averti qu'une crise plus marquée de l'immobilier en Chine risquerait d'avoir des "effets négatifs" sur la croissance mondiale. Cette annonce intervient au moment où plusieurs promoteurs luttent pour éviter la faillite. Les groupes immobiliers chinois sont en difficulté depuis des mesures prises par Pékin en 2020 pour assainir un secteur criblé de dettes et marqué par une spéculation effrénée des particuliers. Les déboires du géant immobilier Evergrande, au bord de la faillite, refroidissent les acheteurs potentiels, ce qui pénalise l'ensemble du secteur. "Un ralentissement plus marqué que prévu dans l'immobilier risquerait d'entraîner un large éventail d'effets négatifs sur la demande mondiale", a estimé le FMI dans un rapport spécifique co...
La croissance chinoise s’essouffle selon le FMI
ECONOMIE

La croissance chinoise s’essouffle selon le FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré que l'économie chinoise perdait de son élan, en raison du retrait rapide des programmes de soutien, avec la nouvelle flambée de la propagation de la pandémie de coronavirus. "La reprise de la Chine est bien avancée, mais elle manque d'équilibre et son élan s’est ralenti", a déclaré le FMI dans un communiqué, cité par l’Agence Anadolu. Le FMI a attribué le ralentissement de la deuxième économie mondiale au "retrait rapide des politiques de soutien, le retard dans la reprise de la consommation au milieu des épidémies répétées de Covid-19 malgré une campagne de vaccination réussie et au ralentissement de l'investissement immobilier après les efforts politiques pour réduire l'influence dans le secteur immobilier". "La politique budgétai...
Ralentissement de sa croissance, la Chine est poussée par le FMI à la soutenir
ECONOMIE

Ralentissement de sa croissance, la Chine est poussée par le FMI à la soutenir

La Chine a un rôle important à jouer dans l'économie mondiale alors qu'elle se remet du Covid-19, mais sa croissance ralentit, a affirmé la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva. Cette dernière a également souligné les «contributions importantes» de la Chine à l'élargissement de l'accès aux vaccins. D'ailleurs, le président chinois Xi Jinping a promis un milliard de doses de vaccins anti-Covid au continent, sous la forme de dons ou de soutien à la production locale. "Dans le cadre de la lutte contre le Covid, la Chine fournira à l'Afrique un milliard de doses de vaccins supplémentaires, dont 600 millions sous forme de dons et 400 millions sous d'autres formes comme la mise en place d'unités de production de vaccins", a-t-il indiqué dans un discours à distance lors de la 8è...
« La dette enfle en Chine, mais celle des Etats-Unis reste la plus risquée pour le monde »
ECONOMIE

« La dette enfle en Chine, mais celle des Etats-Unis reste la plus risquée pour le monde »

De l'Agence Ecofin, par Idriss Linge - La dette des entreprises non financières chinoises est aujourd’hui la plus importante au monde, mais un risque de contagion de la Chine reste contenu. Ce n’est pas le cas des Etats-Unis. Pourtant, cela ne fait pas l’objet d’une grande attention. La dette continue de progresser au sein de l'économie chinoise, notamment celle des sociétés non financières. Selon des données publiées par Capital IQ et consultées par l’Agence Ecofin, le montant total des sommes dues par celles-ci a atteint fin septembre 2021, l’équivalent de 26 700 milliards de dollars. Cela représente 31% de l'ensemble de la dette des sociétés non financières dans le monde, et à l'échelle de la Chine, c'est 159% de son produit intérieur brut (PIB). Ce n'est pas un petit problème, lo...
Le FMI appelle la Chine à s’attaquer clairement aux risques financiers
ECONOMIE

Le FMI appelle la Chine à s’attaquer clairement aux risques financiers

La Chine doit s'attaquer aux risques financiers de "manière claire et coordonnée" et mettre temporairement sa politique budgétaire à une position neutre, a déclaré le Fonds monétaire international (FMI), le 19 novembre. "La reprise de la Chine est bien avancée mais elle est déséquilibrée et la dynamique ralentit, alors même que les risques baissiers s'accumulent", a déclaré le FMI dans un communiqué. L'institution internationale a imputé ce ralentissement économique au retrait rapide des soutiens gouvernementaux à l'économie, à l'impact de la pandémie de COVID-19 sur la consommation, aux récentes pannes électriques dans le pays et au ralentissement des investissements dans l'immobilier. "La politique budgétaire, qui a été nettement contractionniste cette année, devrait temporairem...
La Chine réagit aux accusations contre la directrice du FMI
MONDE

La Chine réagit aux accusations contre la directrice du FMI

"Les allégations récemment portées par certains responsables politiques américains contre la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, mettent à nu leur hystérie anti-Chine, et pourraient menacer le multilatéralisme de cette institution et la stabilité financière mondiale", a estimé l'expert américain Jeffrey Sachs. Kristalina Georgieva est accusée d’avoir falsifié un rapport en faveur de la Chine quand elle était en fonction à la Banque mondiale, selon une enquête du cabinet WilmerHale pour le compte de la Banque Mondiale. Selon le cabinet, des irrégularités ont été découvertes dans la rédaction des éditions 2018 et 2020 du rapport « Doing Business » de la Banque Mondiale, qui étudie le cadre réglementaire des pays pour savoir quels sont ceux ...
FMI : Réunion du conseil d’administration sur les privilèges accordés à la Chine
ECONOMIE

FMI : Réunion du conseil d’administration sur les privilèges accordés à la Chine

«Le conseil d'administration a souligné l'importance qu'il attachait à la réalisation d'un examen approfondi, objectif et en temps voulu et a convenu de se réunir à nouveau prochainement pour une discussion plus approfondie», ont indiqué les membres du conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI). Le conseil s'est réuni le 21 septembre au sujet des accusations visant sa directrice Kristalina Georgieva. Cette dernière est accusée de pressions pour favoriser la Chine lorsqu'elle dirigeait la Banque mondiale, et a convenu de se revoir «bientôt», sans annoncer de décision dans l'immédiat. Lire aussi : La patronne du FMI accusée de favoriser la Chine Un «premier compte rendu» du «rôle présumé de la directrice générale Kristalina Georgieva dans le (rapport) Doing Busi...
La patronne du FMI, Kristalina Georgieva, accusée de favoriser la Chine
ECONOMIE

La patronne du FMI, Kristalina Georgieva, accusée de favoriser la Chine

Kristalina Georgieva est visée par une enquête pour avoir fait pression afin de modifier les données d’un rapport de la Banque mondiale, dans lequel la Chine se trouvait en mauvaise posture. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, aurait fait pression en 2017 pour modifier un rapport de la Banque mondiale, où elle était en poste à l’époque, afin de ménager la Chine. Cette déclaration est la conclusion d’une enquête indépendante commandée par l’institution internationale et rendue publique le 16 septembre. Kristalina Georgieva s’est dite «en désaccord» avec les conclusions de cette investigation, dont les auteurs ont interrogé plusieurs dizaines d’employés, actuels et anciens, et passé au crible 80 000 documents. Face à ces révélation...
Beijing accueille le Forum de la finance internationale
ECONOMIE

Beijing accueille le Forum de la finance internationale

Le Forum de la finance internationale de ce printemps 2021  s'est tenu à Beijing, en Chine, avec un focus sur la gouvernance mondiale à l'ère post-épidémie. Le 29 mai, la Conférence de printemps 2021 du Forum de la finance internationale (International Finance Forum, IFF) s'est ouverte à Beijing. Organisée sur le thème «L'ère post-épidémie : gouvernance mondiale et coopération internationale», les conférenciers se sont concentrés sur la «reprise verte» de l'économie mondiale. Ce Forum international de la finance (IFF) est une organisation internationale dont le siège est basé à Beijing. Depuis sa création en 2003, il a accueilli avec succès 17 conférences annuelles mondiales. Le forum se déroule à la fois en ligne et hors ligne en Chine. Outre la cérémonie d'ouverture et de la séa...
L’Afrique a le pouvoir de choisir grâce aux BRICS
Afrique, Asie/Pacifique, MONDE, Organisations Internationales

L’Afrique a le pouvoir de choisir grâce aux BRICS

Le 9 avril, des experts en relations internationales et des diplomates se sont réunis en ligne à l'occasion du 4ème forum «Vision for Future» pour discuter des opportunités de coopération entre les BRICS et l'Afrique. Cette visioconférence s’est déroulée dans le cadre du 15ème anniversaire des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Les membres des BRICS sont connus pour leur influence considérable sur les affaires régionales. À l'origine, les quatre premiers étaient regroupés sous l'appellation « BRIC » (ou « les BRIC ») avant l'intronisation de l'Afrique du Sud en 2010. Les BRICS ont une superficie combinée de 39 746 220 km2 et une population totale estimée à environ 3,21 milliards d'habitants, soit environ 26,656 % de la surface terrestre mondiale et 41,53 % de la p...