lundi, juillet 15

La Chine et le Gabon s’orientent vers un partenariat stratégique global de coopération

Article CGTN – Alors que l’année prochaine marque le 50e anniversaire de l’établissement de liens diplomatiques entre la Chine et le Gabon, les deux chefs d’État ont décidé d’élever la relation des deux pays à un partenariat stratégique global de coopération.

À la suite d’une vague d’activités diplomatiques menées par des dirigeants asiatiques, européens et latino-américains à Pékin, la visite de quatre jours en Chine du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été saluée par le président chinois Xi Jinping comme une démonstration de l’importance et du haut niveau des relations sino-gabonaises.

L’amitié sino-gabonaise est plus solide que jamais.

Le président Ali Bongo est le premier chef d’État africain accueilli par le président Xi Jinping après l’élection de Xi Jinping comme président chinois en mars, selon le ministère chinois des Affaires étrangères. Les liens d’amitié entre la Chine et le Gabon sont restés solides depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a 49 ans. En décembre 2016, les deux pays ont amélioré leur relation pour en faire un partenariat de coopération global.

Les deux pays se soutiennent mutuellement sur des questions liées à leurs intérêts fondamentaux et travaillent en étroite collaboration sur des affaires internationales. Le président Ali Bongo a exprimé à plusieurs reprises l’adhésion du Gabon au principe d’une seule Chine.

Depuis neuf années consécutives, la Chine est le plus important partenaire commercial du Gabon. En 2022, le commerce bilatéral a atteint 4,55 milliards de dollars, soit une augmentation de 50,8 % par rapport à l’année précédente.

Au cours de la réunion, les deux présidents se sont engagés à renforcer la coopération dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route » (BRI), et la coopération dans d’autres domaines, notamment l’économie numérique, les infrastructures, l’agriculture et le tourisme, ainsi que les échanges culturels et interpersonnels. Après les pourparlers, les deux dirigeants ont assisté à la signature de documents de coopération bilatérale dans les domaines de l’investissement, de l’agriculture, de la construction urbaine et d’autres domaines.

La coopération sino-africaine à l’ère nouvelle

La Chine est le plus grand pays en développement au monde et l’Afrique est le continent qui compte le plus grand nombre de pays en développement. La Chine et l’Afrique se sont rapprochées du fait de leurs expériences et objectifs communs passés.

Lors du Sommet FOCAC de Pékin en septembre 2018, les deux parties ont décidé de construire une communauté sino-africaine encore plus forte avec un avenir commun et de conduire les relations et la coopération sino-africaines dans une nouvelle ère.

Lire aussi : Le Président gabonais se rend en Chine pour une visite d’État

En 2021, la Chine avait été le plus important partenaire commercial de l’Afrique depuis 13 années consécutives. Par ailleurs, toujours en 2021, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique avait atteint un sommet record de 254,29 milliards de dollars, soit une hausse de 35,3% par rapport à l’année précédente, selon les dernières données du ministère chinois du Commerce.

En novembre 2021, le gouvernement chinois a publié un livre blanc pour documenter les succès de la coopération globale Chine-Afrique et offrir une perspective sur la coopération future entre les deux parties. La Chine et l’Afrique se sont tenues côte à côte l’une de l’autre, que ce soit pour se réjouir de leurs succès ou face à l’adversité, donnant l’exemple pour bâtir une communauté mondiale avec un avenir commun.

Cette année marque le 10e anniversaire des principes de la politique africaine de la Chine, qui sont axés sur la sincérité, les résultats réels, l’amitié et la bonne foi, proposés par le président chinois Xi Jinping. Au cours de la réunion de mercredi avec Ali Bongo, Xi Jinping a déclaré que la Chine et l’Afrique devaient, plus que jamais, resserrer leurs liens de solidarité et la coopération entre elles dans un monde aux prises avec plusieurs défis et secoué par diverses crises.

Il a exhorté les deux parties à adhérer à l’esprit d’amitié et de coopération entre la Chine et l’Afrique, et a déclaré que la Chine soutenait fermement la voie de développement unique et indépendante de l’Afrique. Xi Jinping a en outre indiqué que la Chine était disposée à offrir de nouvelles opportunités au continent africain, basées sur le nouveau développement de la Chine, afin de faire de la coopération sino-africaine un modèle de coopération sud-sud, ainsi qu’un modèle de coopération internationale avec l’Afrique.

Illustration : Les présidents Xi Jinping et Ali Bongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *