Par un décret, le président sortant Donald Trump a interdit aux américains d’investir dans des entreprises chinoises. La Chine a dénoncé cette décision.

Donald Trump (Wikimedia)

Selon lui, la Chine « exploite de plus en plus les capitaux des Etats-Unis pour permettre le développement et la modernisation de ses activités militaires, ses services de renseignement et autres systèmes de sécurité, ce qui lui permet de menacer directement » les Etats-Unis et les troupes américaines stationnées à l’étranger.

La Chine a exhorté les Etats-Unis à cesser d’interdire arbitrairement les investissements dans ses entreprises, a annoncé le ministère des Affaires étrangères, au lendemain de l’annonce de la décision de Donald Trump.

La Chine défendra les intérêts des entreprises nationales, a promis un porte-parole du ministère, parlant de « calomnies sournoises ».