Communiqué CGTN – Le peuple chinois a été plongé dans le chagrin après avoir appris la nouvelle du décès de son ancien dirigeant Jiang Zemin, décédé le 30 novembre à Shanghai à l’âge de 96 ans.

Dans toute la Chine, la population a rendu un hommage silencieux de trois minutes mardi matin, lors d’une séance de deuil organisée dans le cadre d’une réunion commémorative solennelle.

S’adressant à la réunion commémorative dans le Grand Hall du Peuple à Pékin, le président chinois Xi Jinping a déclaré mardi : «Nous tenons le camarade Jiang Zemin en haute estime, et chérissons sa mémoire car il a consacré sa vie au peuple chinois, et a travaillé sans relâche tout au long de sa vie pour contribuer à la cause de l’indépendance nationale et de la libération du peuple, ainsi qu’à la prospérité de notre pays et au bien-être de notre peuple.»

La grande et glorieuse vie de Jiang Zemin

Dans son éloge funèbre, Xi Jinping a loué la vie glorieuse de Jiang Zemin, affirmant que les grandes réalisations du PCC et de la Chine au cours des 13 années écoulées depuis la quatrième session plénière du 13ème Comité central du Parti communiste chinois (PCC) étaient liées au grand talent de Jiang Zemin, à son rôle clé et à son art exceptionnel de la direction politique en tant qu’homme d’État marxiste.

Xi Jinping a souligné que, face à un environnement complexe tant à l’étranger que sur le territoire national, Jiang Zemin a dirigé la direction collective centrale du PCC afin d’unir le Parti et le peuple chinois de tous les groupes ethniques pour défendre et développer sans relâche le socialisme aux caractéristiques chinoises.

En plus de ses grandes réussites dans la modernisation de la défense nationale et des forces armées, Jiang Zemin a également mis en commun la sagesse de l’ensemble du Parti pour formuler la théorie des trois représentations, selon Xi Jinping.

La théorie des trois représentations souligne que le Parti représente toujours les exigences de développement des forces productives avancées de la Chine, l’orientation de la culture avancée de la Chine et les intérêts fondamentaux de la plus grande majorité possible du peuple chinois.

Xi Jinping a insisté sur la contribution exceptionnelle de la théorie, soulignant qu’elle répond de manière plus approfondie à la question de savoir ce qu’est le socialisme et comment le construire, et qu’elle aborde de manière créative le type de Parti à construire et la manière de le construire. «Elle a permis d’approfondir la compréhension des règles pour faire avancer la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises et renforcer la construction du Parti dans les nouvelles conditions.»

Xi Jinping a également salué Jiang Zemin pour avoir conduit le pays à faire face à une série d’urgences internationales concernant la souveraineté et la sécurité de la Chine, à surmonter les difficultés et les risques apparaissant dans les sphères politique et économique et ceux apportés par les catastrophes naturelles, et en particulier à faire face avec succès à l’impact de la crise financière asiatique et à remporter une victoire complète dans les efforts de secours lors des inondations de 1998.

Jiang Zemin a veillé à ce que le grand navire de la réforme, de l’ouverture et de la modernisation socialiste de la Chine avance sur la bonne voie, a déclaré Xi Jinping.

Les condoléances affluent de Chine et de l’étranger

Peu après l’annonce du décès de Jiang Zemin, des centaines de bouquets de fleurs ont été déposés aux endroits importants de la vie du défunt dirigeant chinois.

Des hommages floraux ont été déposés sur le seuil de sa résidence dans sa ville natale de Yangzhou, dans la province du Jiangsu, ainsi que sur une place de l’université Jiao Tong de Shanghai, son alma mater.

Le 5 décembre, à Pékin, des personnes de tous horizons ont défilé dans les rues pour saluer le camarade Jiang Zemin, exprimant leur profonde tristesse alors que le corbillard quittait l’hôpital général de l’APL chinoise pour se rendre au cimetière révolutionnaire de Babaoshan.

Dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong et la RAS de Macao, des personnes de tous horizons se sont rendues au bureau de liaison des deux RAS pour exprimer leurs condoléances.

Eric Chu, président du parti chinois Kuomintang, ainsi que des compatriotes taïwanais sur le continent, ont également exprimé leurs condoléances pour le décès de Jiang Zemin.

Les dirigeants de nombreux pays et organisations internationales ont également exprimé leurs profondes condoléances par téléphone, par lettre et par d’autres moyens au président Xi Jinping à la suite du décès de Jiang Zemin.

Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, a déclaré que Jiang Zemin avait fermement défendu l’engagement international de la Chine, encouragé les grands progrès économiques de la Chine et son entrée réussie dans l’Organisation mondiale du commerce, et conduit la Chine à accueillir la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, un événement historique.

Transformer le deuil en action positive

Conscient que la mort de Jiang Zemin est une perte inestimable pour le Parti, l’armée et le peuple chinois de tous les groupes ethniques, Xi Jinping a appelé l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple de tous les groupes ethniques à transformer leur deuil en force, à perpétuer l’héritage de Jiang Zemin et à exprimer leur chagrin par des actions concrètes.

Il a exhorté le pays à tirer les leçons de l’esprit révolutionnaire de Jiang Zemin, appelant à s’efforcer dans l’unité de bâtir un pays socialiste moderne à tous égards et à faire progresser le grand rajeunissement de la nation chinoise sur tous les fronts.

«Le peuple est la force fondamentale qui détermine l’avenir de notre Parti et de notre pays», a déclaré Xi Jinping en soulignant la nécessité de toujours mettre le peuple en premier. Il a également qualifié la réforme et l’ouverture de démarche cruciale pour déterminer l’avenir et le destin de la Chine contemporaine.

«Le développement de la Chine ne peut se faire sans le monde, et le monde a également besoin de la Chine pour sa prospérité», a affirmé le président chinois, ajoutant que le pays restera engagé à promouvoir la paix, le développement, la coopération et les avantages mutuels, et travaillera à la construction d’un nouveau type de relations internationales et d’une communauté humaine avec un avenir partagé.