Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a déclaré que le gouvernement chinois prendrait des mesures économiques et politiques pour atténuer l’impact du Covid-19.

Lors du Dialogue virtuel spécial avec les entrepreneurs internationaux, organisé par le Forum économique mondial, le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré que tous les efforts ont été faits pour s’assurer que les politiques de secours visant à amortir l’impact du Covid-19 soient mises en œuvre le plus tôt possible.

Pour cela, « le gouvernement chinois a affiné la mise en œuvre de sa macro-politique pour accroître l’efficacité et la précision », a indiqué ce dernier.

« En conséquence, les 2.000 milliards de yuans (environ 293 milliards de dollars) de fonds fiscaux accrus ont été acheminés directement aux gouvernements des préfectures et des districts en l’espace d’une semaine seulement, ce qui compense l’essentiel des déficits de financement auxquels sont confrontés les gouvernements de niveau primaire, en raison des réductions d’impôts et de frais », a déclaré le Premier ministre chinois.

Li Keqiang a également indiqué l’intention du gouvernement de soutenir les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), ainsi que les travailleurs indépendants, car ils contribuent « à maintenir la stabilité de l’emploi et à sécuriser les fondamentaux de l’économie chinoise, posant ainsi une base solide pour la croissance future de la Chine ».

Ce dernier a rappelé que les MPME et de travailleurs indépendants ont été les premières victimes de la pandémie de Covid-19, « ce qui a eu un impact énorme sur l’emploi et les moyens de subsistance de la population à faible revenu ».

Ainsi les 120 millions d’entités du marché en Chine, dont plus de 30 millions de MPME et plus de 87 millions de travailleurs indépendants, représentaient plus de 80% des emplois urbains et assuraient les moyens de subsistance de centaines de millions de personnes.

« C’est pourquoi le gouvernement chinois a mis en place une série de politiques ciblées pour faire face à leurs difficultés », a indiqué Li Keqiang, ajoutant qu’en particulier, les réductions d’impôts et de frais ont apporté le plus grand des bénéfices aux entités du marché, et devraient permettre aux entreprises d’économiser plus de 2.500 milliards de yuans (325 milliards d’euros) sur l’ensemble de l’année.