Né dans la ville de Suizhou, il y a plus de 5’000 ans, Yandi est considéré comme l’un des initiateurs des plantations céréalières et des plants médicinaux datant de la Chine antique.

Honoré dans la province du Hubei (image de Une), Yandi signifie littéralement « empereur enflammé ». Chaque année, le culte de l’ancien empereur Yan (ou Yandi), un sage légendaire qui a régné à l’aube de la civilisation chinoise, a lieu à Gaoping, ville de la province chinoise du Shanxi.

La célébration d’ouverture des festivités en son honneur se tient sur le mont Yangtou, endroit considéré comme le cœur du royaume de Yandi. Durant plusieurs jours, voire semaines, diverses activités seront organisées, y compris des expositions et des lectures en ligne.

Yandi possède de nombreux statuts et noms, dont celui de Chidi, « empereur rouge ». Il est identifié à Shennong (Shen Nong), en tant qu’héros civilisateur de la mythologie chinoise faisant partie des Trois augustes.

Il est également considéré comme l’un des descendants de Shen Nong. A l’instar de Huangdi, il serait l’ancêtre des Huaxia, ancienne appellation de l’ethnie Han.

D’autres légendes lui attribuent des pouvoirs divins. Il est associé à Zhurong, dieu du feu, car son nom « yan » signifie incendie.

Le Classique des rites de Confucius fait de Yandi l’un des Cinq empereurs, dirigeants légendaires de l’Empire du milieu.

Yandi est aussi appelé Wang Yi des Han orientaux, d’après La théorie des Cinq éléments, lui attribuant le rôle d’empereur du Sud lié au feu et à la couleur rouge.

Devenu empereur, il installe sa capitale à Chen puis à Lu. Son règne de 500 ans n’a pris fin qu’après une bataille épique et l’arrivée de l’empereur Jaune, Qin Shi Huangdi, de la dynastie Qin.

Les débats entre historiens font rage depuis de nombreuses années sur la question de savoir si l’empereur Yan était ou non le dirigeant légendaire Shennong (Fermier Divin). Ces dernières décennies, beaucoup d’érudits tendent à penser que l’empereur Yan était un titre hérité par une succession de suzerains tribaux, dont Shennong aurait été le premier.

Il est à l’origine de la forme primitive d’agriculture durant le Néolithique. Il a passé sa vie à rechercher des herbes médicinales destinées à guérir des maladies quotidiennes. Dans la province du Shanxi, Yandi est représenté sur de nombreux murs dans les rues de certaines villes, mais aussi sur des peintures et est le sujet de chansons traditionnelles.