Chinese Bronze Carved Stand Master Zu Yandi Emperor Yan Di God Words Statue

Statut en bronze représentant Yandi

Né dans la ville de Suizhou, il y a plus de 5’000 ans, Yandi est considéré comme l’un des initiateurs des plantations céréalières et des plants médicinaux datant de la Chine antique. Honoré dans la province du Hubei (image de Une), Yandi signifie littéralement « empereur enflammé ».

Yandi possède de nombreux statuts et noms, dont celui de Chidi, « empereur rouge« . Il est identifié à Shennong (Shen Nong), en tant qu’héros civilisateur de la mythologie chinoise faisant partie des Trois augustes. Il est également considéré comme l’un des descendants de Shen Nong. A l’instar de Huangdi, il serait l’ancêtre des Huaxia, ancienne appellation de l’ethnie Han.

D’autres légendes lui attribuent des pouvoirs divins. Il sera associé à Zhurong, dieu du feu, car son nom « yan » signifie incendie. Le Classique des rites de Confucius fait de Yandi l’un des Cinq empereurs, dirigeants légendaires de l’Empire du milieu. Yandi est aussi appelé Wang Yi des Han orientaux, d’après la théorie des Cinq éléments, lui attribuant le rôle d’empereur du Sud lié au feu et à la couleur rouge.

Devenu empereur, il installe sa capitale à Chen puis à Lu. Il est à l’origine de la forme primitive d’agriculture durant le Néolithique. Il a passé sa vie à rechercher des herbes médicinales destinées à guérir des maladies quotidiennes.