La Chine publie son «Livre bleu sur le changement climatique en Chine 2021»

par | Août 5, 2021 | Environnement, TERRE

L’Agence météorologique chinoise a tenu une conférence de presse le 4 août afin de présenter le «Livre bleu sur le changement climatique en Chine 2021».

Ce rapport montre qu’entre 1961 et 2020, les précipitations extrêmement fortes ont connu une augmentation progressive, et les épisodes de chaleur extrême ont augmenté significativement en Chine depuis le milieu des années 1990.

La publication de ce rapport intervient alors que le bilan des inondations du 20 juillet dans le centre de la Chine a été brutalement revu à la hausse, les autorités locales faisant désormais état de 302 morts et 50 disparus.

Selon les responsables de l’agence, le rapport contient des observations climatiques complètes et plusieurs indicateurs clés montrant que le réchauffement climatique se poursuit. Les rapporteurs ont également mit en évidence le risque pour la Chine de connaître des événements météorologiques et climatiques extrêmes en augmentation au cours des prochaines années.

Ils ont assuré que la Chine devra faire face à une hausse des phénomènes météorologiques extrêmes, comme les fortes précipitations et les températures élevées.  

Le nombre d’événements d’épisodes caniculaires extrêmes et la fluctuation de l’intensité moyenne des typhons touchant terre en Chine ont également augmenté depuis les années 1990, ont souligné les données de l’administration.

Cependant, «le livre bleu montre une tendance à la baisse des épisodes de faibles températures, du nombre moyen de jours de temps poussiéreux dans le nord de la Chine et des pluies acides», selon l’agence de presse, Xinhua.

D’ailleurs, le livre bleu atteste que «de nombreux indicateurs du système climatique suggèrent que la Chine est susceptible d’affronter davantage de phénomènes météorologiques extrêmes à mesure que le réchauffement climatique se poursuit».  

Ce rapport fournit également les dernières informations de surveillance sur le changement climatique en Chine et dans le monde, comprenant des données sur l’atmosphère, l’hydrosphère, la cryosphère, la biosphère terrestre et les facteurs déterminants du changement climatique.

Selon le Livre bleu, la Chine est une zone sensible et importante impactée par le changement climatique mondial, avec une hausse des températures nettement supérieure à la moyenne mondiale au cours de la période étudiée.

Selon les données de 2020, le niveau de la mer dans les zones côtières de la Chine était de 73mm supérieur à la moyenne de la période allant de 1993 à 2011, soit le troisième niveau le plus élevé depuis 1980. De plus, l’augmentation continue de la température de la mer en été a aussi provoqué un grave blanchissement des coraux dans plusieurs îles du pays.

Les rapporteurs attestent que l’indice de risque climatique de la Chine de 1961 à 2020 a montré une tendance à la hausse, avec en 2020 un indice de 10,8, soit la troisième valeur la plus élevée sur cette période.

Outre ces données, le Livre bleu montre également que l’intensité moyenne des typhons touchant terre en Chine a augmenté depuis la fin des années 1990. «Une bonne nouvelle à travers tout cela, entre 1961 et 2020, le nombre moyen de jours de poussière dans le nord de la Chine a enregistré une baisse significative», selon les responsables de l’agence météorologique de Chine.

Concernant la situation climatique de la Chine en 2021, Wang Zhihua, porte-parole du Département de la prévention des catastrophes et de la fonction publique d’urgence de l’Agence météorologique chinoise, a expliqué que la température moyenne et les précipitations survenues en Chine en juillet 2021 étaient plus élevées que les années précédentes, ajoutant qu’il est prévu que ces conditions climatiques restent actives en août.

Ce dernier a expliqué lors de la conférence de presse que «plusieurs cyclones tropicaux pourraient affecter de manière significative les zones côtières du sud et du sud-est de la Chine en août, et les régions du nord pourraient être confrontées à de fortes tempêtes, avec des vents violents et de la grêle».

Wang Zhihua prévoit également de fortes précipitations dans toute la Chine. De son côté, Jia Xiaolong, directeur adjoint du Centre national du climat, a indiqué que le réchauffement climatique intensifie l’instabilité du système climatique, qui est un facteur climatique important pour la fréquence des événements météorologiques et climatiques extrêmes.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :