La Chine manque d’énergie et relance sa production de charbon

par | Août 5, 2021 | Environnement, TERRE

La Chine a autorisé la réouverture de 15 mines à charbon pour une durée d’un an, pour faire face à la hausse de la demande en électricité dans le pays.

Le réseau électrique est mis à rude épreuve par les intempéries dévastatrices, les fortes chaleurs entraînant un recours massif à la climatisation (très énergivore), ainsi que la reprise de l’activité de la deuxième économie mondiale.

Dans ce contexte économique et environnemental tendu, l’agence de planification de la Chine (National Development and Reform Commission – NDRC) a donné son feu vert au redémarrage de 15 mines à charbon.

Situées notamment dans les régions de Mongolie intérieure (nord) et du Xinjiang (nord-ouest), ces mines à charbon permettront de fournir environ 44 millions de tonnes de charbon par an, a indiqué l’agence dans un communiqué.

Lire aussi : La Chine pourrait faire face à une pénurie d’électricité

Les autorités avaient déjà autorisé la réouverture de 38 mines de charbon en Mongolie-intérieure. Fin 2020, la Chine avait dû rationner l’électricité sur fond de pénurie de charbon. Malgré les températures hivernales, des dizaines de millions de Chinois avaient fait face à des coupures de courant décidées par les autorités.

Lire aussi : En Chine, électricité rationnée en raison d’une pénurie de charbon

Début décembre 2020, le Hunan (centre) avait ainsi décrété l’extinction durant plusieurs heures par jour des éclairages sur les bâtiments et limité le chauffage dans les lieux de divertissement. Cette décision avait suscité une vague de stupeur, car la population faisait face à un hiver particulièrement froid.

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, est le pays qui investit le plus dans les énergies nouvelles et Pékin a promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060. La Chine a lancé en juillet son marché du carbone afin de l’aider à réduire ses émissions polluantes.

Lire aussi : La Chine lance son marché carbone national en 2018

En dépit de la réouverture de ces usines, la proportion de la consommation de charbon en Chine devrait chuter à environ 51% d’ici 2025, selon un dernier rapport publié par le «China Electric Power Planning & Engineering Institute».

Selon l’agence de presse, Xinhua, le 14ème Plan quinquennal (2021-2025) prévoit que la Chine entre dans une nouvelle phase de développement de haute qualité. Ainsi, l’économie de la Chine devrait poursuivre une croissance stable avec la transformation à faible émission de carbone de la structure énergétique qui sera plus évidente, selon le rapport sur le développement énergétique de la Chine 2020.

A contrario, au cours de la période du 13ème Plan quinquennal (2016-2020), la consommation d’énergie de la Chine a connu une croissance stable, qui a été contrôlée en dessous de 5 milliards de tonnes de charbon, avec un taux de croissance annuel moyen de 2,8%.

Entre 2021 et 2025, avec la promotion du nouveau type d’urbanisation et l’amélioration du niveau de vie des populations, la demande d’énergie maintiendra une croissance rigide, on indiqué les rapporteurs, attestant que la structure de la consommation d’énergie soulignera les qualificatifs : «vert» et «faible en carbone».

«À l’avenir, les demandes d’énergie raisonnables devraient être pleinement satisfaites, tandis que la prise de conscience de l’économie d’énergie devrait être cultivée dans toute la société pour souligner l’idée que l’économie d’énergie est la première énergie», a déclaré Du Zhongming, président de l’institut.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :