Le président américain Donald Trump a salué le 19 janvier le accord commercial signé avec la Chine, le jugeant « bien meilleur » qu’il ne le prévoyait.

Rencontre en avril 2017 entre les présidents Xi Jinping et Donald Trump,

« C’est un incroyable succès pour notre pays tout entier », a le locataire de la Maison blanche, lors d’un meeting à Austin, au Texas, devant l’American Farm Bureau Federation, principal organisation patronale agricole américain.

« Je pense que la Chine fera tout pour prouver que l’accord signé est un bon accord. Il est beaucoup plus important et bien meilleur que celui que je pensais obtenir », a assuré le candidat à l’élection présidentielle.

Ce dernier s’est également félicité des nouvelles relations instaurées avec la Chine, « les meilleures que nous ayons eues depuis de nombreuses années ». « La Chine nous respecte maintenant », a-t-il affirmé.

Les deux pays ont signé le 15 janvier la « phase un » d’un accord commercial très attendu par les marchés financiers, après des mois de tension commerciales.

Aux termes de cette trêve, la Chine s’est engagée à augmenter sur deux ans de 200 milliards de dollars (180 mds €) ses importations de produits américains par rapport à 2017.

Cependant, Donald Trump a maintenu les droits de douane sur plus de 370 milliards de dollars (333 mds €) de produits chinois, tant que la « phase 2 » de l’accord ne serait pas signée.

Ce nouvel accord prévoit une série de discussions sur les aides massives du gouvernement chinois à ses industries publiques ou de cybercriminalité. Or ce sujet est tendu entre les deux puissances économiques mondiales. Les échanges s’annoncent ardues.